Informations régionales économiques et juridiques
129e année

Le recrutement, thème d’actualité pour le Club RH 10

Emploi. Lancé par la CCI de l’Aube, le nouveau club comptant déjà une quarantaine d’entreprises porte sur les ressources humaines.

Pendant la crise sanitaire, les services de ressources humaines ont été très sollicités dans les entreprises. La réorganisation permanente pour s’adapter à l’évolution de la situation en est une explication. « Il y a des thématiques apparues pendant la crise sanitaire, comme le télé-travail par exemple, mais aussi des préoccupations plus anciennes comme le recrutement et la fidélisation des collaborateurs qui perdurent  », souligne Sylvain Convers. En lançant officiellement le Club RH 10, le président de la CCI de l’Aube met en avant l’importance, pour les fonctions RH, de partager ces préoccupations communes à toutes les entreprises ainsi que les solutions qui ont pu être trouvées. Un partage d’expérience, « dans le respect d’une stricte confidentialité », souligne Sylvain Convers, qui sera l’un des piliers de ce club RH 10, comptant déjà une quarantaine d’entreprises auboises adhérentes. Le club s’adresse aux professionnels des ressources humaines au sein d’entreprises de toutes tailles. « Bien entendu, une petite entreprise dont le comptable ou le dirigeant s’intéresse aux problématiques RH peut aussi adhérer », fait remarquer le président de la CCI de l’Aube. C’est la chambre consulaire qui assurera l’appui et le fonctionnement du club RH 10 dont les activités s’articuleront autour de réunions thématiques et de visites d’entreprises. Trois commissions thématiques permettront aux membres du club de travailler sur les actions, les programmes et les supports du club. Une plateforme collaborative d’échanges dédiée aux membres permettra le partage d’informations, de solutions et d’expériences diverses. Par ailleurs le club RH10 pourra aussi compter sur d’autres pôles de la CCI de l’Aube liés à l’emploi comme le club des entreprises inclusives ou encore le pôle apprentissage.

Un programme défini

Pour les six mois à venir, un programme a d’ores et déjà été défini. Il débutera par la visite de l’entreprise Sedis, fabricant de chaînes industrielles à Troyes, le 24 juin. Le 9 juillet, une réunion plénière est prévue chez les Compagnons du Devoir, pendant laquelle il sera question de formation et d’apprentissage. Le 16 septembre, la réunion prévue chez Provexi sur le site de la Technopole de l’Aube permettra d’aborder les thèmes de la qualité de vie au travail et de la responsabilité sociétale des entreprises. Le vendredi 22 octobre, la plénière Yschools/UTT sera l’occasion d’évoquer l’arrivée des générations Y et Z dans le monde du travail. Enfin, le 18 novembre, une visite d’entreprise est programmée chez TCP, le transporteur de Rosières-près-Troyes. « Mais la problématique du moment, avec le redémarrage des activités est bien celle des difficultés du recrutement qui touche non seulement le secteur de l’hôtellerie-restauration, mais aussi l’industrie, les services, le bâtiment et beaucoup de secteurs en fait », fait remarquer Sylvain Convers. Les ressources humaines sont donc plus que jamais au centre des enjeux pour les entreprises à l’heure où se profile la sortie de la crise sanitaire.

Laurent Locurcio