Informations régionales économiques et juridiques
130e année

Le CNAM arrive à Sedan

Formation. Un centre territorial du Conservatoire national des arts et métiers ouvrira ses portes en février 2022 dans les locaux de l’ancien siège de la CCI à Sedan.

Parmi les différents acteurs concernés, Jean Rottner, président de la Région Grand Est, Boris Ravignon, président d’Ardenne Métropole et Jean-Claude Caillaud, président de l’association de gestion du Conservatoire national des arts et métiers en Grand Est ont pris part à cette signature de convention. Pascal Rémy

À l’automne 2019 à la suite d’un appel à manifestation d’intérêt, les 55 premières villes du programme « Au coeur des territoires du Cnam » ont été dévoilées. Parmi elles : Sedan. La concrétisation de ce programme avec l’installation d’un hub des compétences dans une partie du 19, Boulevard Fabert, ancien siège de la CCI, vient de faire l’objet d’une signature de convention d’installation. Lieu ouvert et collaboratif, le futur centre territorial du CNAM sera au service du développement des compétences des individus et des entreprises.

Un outil destiné à maintenir les jeunes et les demandeurs d’emploi, et sur leur territoire mais aussi à fournir les compétences dont les entreprises locales ont besoin. « L’accueil de ce nouvel outil de formation continue à Sedan est un atout pour un développement équilibré du territoire. Notre ville se positionne ainsi au centre des préoccupations majeures de notre territoire en accueillant une structure qui aura son importance pour les gens qui veulent monter en compétence ou pouvoir rebondir » s’est réjoui le maire de la cité de Turenne, Didier Herbillon.

Deux premières offres de formation en septembre prochain

Ce hub de compétences qui emploiera au départ trois personnes proposera à la fois une offre clé en-main distribuée en concertation avec les partenaires et une ingénierie de formation sur-mesure adaptées au territoire. Plusieurs axes de travail sont d’ores et déjà ciblés à destination de l’écosystème territorial. Outre l’accueil, l’information et l’orientation, cette antenne veut contribuer à la création de pôles entrepreneuriaux, proposer des espaces numériques partagés, développer la SMART Éducation et promouvoir la culture scientifique et technique. Ces services s’adressent tant aux individus qu’aux entreprises et peuvent être développés dans une logique de co-construction de solutions avec des partenaires.

« Après une phase de présence et d’écoute des acteurs du territoire lors des premiers mois, nous démarrerons en septembre prochain deux formations : le produit phare du CNAM, une licence de gestion des ressources humaines qui se fera en alternance et aussi des bacs +1 destinés à donner une chance à des jeunes qui n’ont pas forcément effectué le parcours scolaire qu’ils auraient mérité de faire. On veut ainsi les amener à occuper des postes d’assistants administratifs ou informatique », dévoile Olivier Faron, administrateur général du CNAM. 

Mise à disposition des locaux durant trois ans

Conçu dans une logique de tiers-lieux, ce « Hub des compétences » sera équipé d’espaces pédagogiques et multifonctionnels, d’espaces d’apprentissage assisté, de fabrication numérique, de réalité virtuelle, de créativité, de coworking. Ardenne Métropole s’est engagé à mettre gratuitement à disposition ces locaux pendant trois ans et à finir la réhabilitation des locaux dans les prochaines semaines.

Le CNAM lancera ses premières actions de développement des compétences à destination du bassin d’emploi de Sedan en début d’année 2022. Ce projet est soutenu financièrement par la Région Grand Est qui offre une aide de 40 000 € pour l’achat de matériel pédagogique ainsi qu’une subvention de fonctionnement, à hauteur de 130 400 € sur une durée globale de 3 ans.

Pascal Remy