Informations régionales économiques et juridiques
130e année

Latitude sélectionnée dans le cadre de l’appel à projets France 2030

Spatial. L’entreprise Latitude (ex-Venture Orbital Systems) a été sélectionnée dans le cadre du volet « Micro-lanceurs » de l’appel à projets France 2030. L’Etat réaffiche ainsi son soutien à l’entreprise spatiale rémoise.

Latitude sélectionnée dans le cadre de l'appel à projets France 2030
(Crédit : Latitude)

Une reconnaissance de plus pour Latitude et son micro-lanceur Zéphyr : l’entreprise française vient en effet d’être sélectionnée au sein des 15 projets du volet « Micro- lanceurs » du plan France Relance opéré pour le compte de l’Etat par la BPI et le CNES. Ces derniers, avec l’appui de la DGE, la DGRI, la DGA et la SGPI, ont récompensé Latitude pour le projet de développement « XANTHOS », soutenant le développement de la seconde version du moteur fusée Navier, équipant Zephyr. La première version du moteur-fusée Navier, ayant bénéficié d’un contrat de R&D en 2020 avec le CNES, sera testée d’ici la fin de l’année.

Les essais à feu du moteur Navier sont prévus

Cette nouvelle étape vient enrichir une année charnière pour l’entreprise. Celle-ci a vu la société aérospatiale réaliser la campagne d’essai de l’allumeur du moteur Navier, la production des premiers moteurs Navier, le recrutement de cinquante nouveaux collaborateurs, la signature du pas de tir écossais SaxaVord, une levée de fonds de 10M€, la sélection afin d’opérer Zephyr depuis l’iconique Centre Spatial Guyanais et le partenariat avec Flying Whales afin de transporter Zephyr et ses équipements en ballon dirigeable vers l’Ecosse. Enfin, cette année se ponctuera par les essais à feu du moteur Navier.

« Nous sommes fiers de la confiance que nous accorde l’Etat dans notre mission, développer un accès souverain et réactif à l’espace », affirme Stanislas Maximin, CEO de Latitude. « Cette sélection, tout comme les sélections par l’Etat de trois de nos partenaires-clés dans le développement de Zephyr démontrent l’expertise présente tant au sein de l’entreprise qu’au sein de notre tissu industriel ».

Rédaction PAMB