Informations régionales économiques et juridiques
130e année

La Technopole de l’Aube, écosystème de l’innovation

Économie. Un accompagnement qui s’appuie sur l’engagement d’acteurs économiques et des collectivités auboises.

Le concours Plug & Start permet au territoire d’attirer de nouvelles start-up. Laurent Locurcio

Cela fait désormais 21 ans que la Technopole de l’Aube accompagne les projets innovants. Portée par les collectivités locales, la structure fédère les énergies auboises du monde économique et de l’enseignement supérieur pour inciter les porteurs de projets, qu’ils soient aubois ou d’autres départements, de s’y implanter. Une recette qui a fait ses preuves et les start-up se bousculent aujourd’hui pour y trouver une place. Aujourd’hui, ce sont plus d’une soixantaine de start-up qui sont installées dans les 12 500 m2 de bureaux implantés sur un parc d’activités d’une quarantaine d’hectares.

Son directeur général, Francis Bécard, rappelle volontiers que ce qui fait le succès de la structure auboise c’est le réseau d’experts mobilisés autour de l’accompagnement de ces jeunes entreprises. Dirigeants, avocats, juristes, financiers donnent de leur temps pour conseiller utilement porteurs de projets et jeunes entrepreneurs. Un engagement bien visible aussi à l’occasion de Plug & Start, le concours de start-up de la Technopole de l’Aube. Une manifestation qui en est déjà à sa 26e édition et qui vise aussi à attirer sur le territoire des porteurs de projets d’autres régions françaises.

Concours de start-up

Si l’objectif est de leur faire bénéficier durant deux journées du regard et des conseils de dirigeants de grandes entreprises et d’experts dans tous les domaines pour les aider à concrétiser leurs idées, c’est aussi l’occasion de mettre en avant l’écosystème aubois d’accompagnement de l’innovation. C’est également à la Technopole qu’est située le YEC, Young Entrepreneur Center, un incubateur dédié à l’accompagnement des étudiants entrepreneurs. Tous les établissements d’enseignements supérieurs de l’Aube y sont associés, ce qui a permis au YEC d’atteindre rapidement son régime de croisière.

Aujourd’hui, ce sont déjà 112 entrepreneurs et 73 projets qui ont été incubés, avec succès puisque 42 entreprises se sont lancées suite à cet accompagnement. Le YEC a aussi son évènement pour se faire connaître, le Game of Brain, au cours duquel des porteurs de projets d’incubateurs du Grand Est sont épaulés par des étudiants de 11 établissements troyens et écoles de la région.

Laurent Locurcio