Informations régionales économiques et juridiques
130e année

La menuiserie Lempereur mérite sa notoriété

Artisanat. L’entreprise rethéloise fête cette année ses 70 ans en investissant dans un nouveau centre d’usinage.

Menuiserie Lempereur
Michel en 1959 et Thierry en 2007 ont tour à tour succédé à André Lempereur lequel avait racheté l’entreprise en 1952.

Lauréate du volet « compétitivité industrie du futur » dans le cadre du plan France Relance, la Sarl Lempereur, implantée depuis 1978 sur la zone industrielle de Pargny à Rethel a reçu la visite du sous-préfet à la relance, Thomas Buffard, de Renaud Averly, président du Pays Rethélois, et de Joseph Afribo, maire de Rethel. Ses dirigeants ont, en effet, reçu une subvention de 117 986 € pour avoir engagé un investissement de 589 932 € dans l’installation d’une machine complémentaire afin d’améliorer la qualité de ses fabrications et notoirement les fenêtres de bois.

« Fabriqué par le groupe italien Biesse, ce centre d’usinage de fenêtres de 14 mètres de long, qui sera intégré en octobre prochain, nous permettra une simplification de notre processus de production, une augmentation de la productivité et de la rentabilité et la réalisation par des machines de tâches jusqu’alors faites manuellement. On gagnera donc en rapidité. Cet outil est par ailleurs nécessaire pour faire face aux nouvelles normes en vigueur dans le bâtiment », explique Thierry Lempereur, directeur depuis 1979 et toujours aidé par son père, Michel (79 ans).

Une entreprise bien équipée

Artisans de père en fils depuis 1952, les dirigeants de cette PME d’une trentaine salariés sont logiquement fiers de la longévité de l’entreprise familiale. Experte dans la fabrication et la pose de fenêtres, portes, meubles, armoires et escaliers en bois, dans la menuiserie bois et dans l’agencement, elle travaille dans un bâtiment de 2000 mètres carrés, réalise un chiffre d’affaires moyen de 2,8 millions d’euros en fabriquant et commercialisant toute une gamme de produits en bois de qualité (pin, chêne, mélèze et bois exotique). Il lui arrive aussi de restaurer des portes cochères, de faire des châssis intérieurs et de sous-traiter des marchés plus élaborés. Elle rayonne essentiellement dans les Ardennes, la Marne, l’Aisne et la Meuse.

Mais sa notoriété l’amène même à être sollicitée pour son savoir-faire et le professionnalisme de ses équipes dans un rayon d’une centaine de kilomètres autour de l’entreprise, à savoir un grand quart Nord-Est et la région parisienne. Certifiée Qualibat, cette entreprise propose pour les particuliers et professionnels la réalisation de travaux de menuiserie extérieure et intérieure tout comme les aménagements de combles. Elle dispose de son propre bureau d’études et d’un atelier de fabrication déjà équipé de deux centres d’usinage numériques permettant de répondre à toutes demandes. L’entreprise du sud des Ardennes oeuvre à 90% en répondant aux appels d’offres de marchés publics.

« Nous travaillons pour toutes les collectivités locales : communes, intercommunalités, département et région mais aussi les pôles scolaires, les hôpitaux et les centres médicaux en envoyant nos équipes sur les chantiers ». La menuiserie Lempereur s’est ainsi illustrée en étant retenue pour des chantiers comme l’extension du bâtiment Charles Péguy, propriété de la région Grand Est à Châlons-en-Champagne, l’Ecole Supérieure des Arts et Métiers toujours à Châlons, la mairie de Gespunsart, le nouveau musée du pressoir d’Ay, le collège université à Reims, plusieurs vitrines de commerces dans le centre-ville de Sedan, la rénovation de l’ancien casernement du centre-ville de Châlons-en-Champagne, l’hôpital Lariboisière à Paris mais aussi Dassault Immobilier.

Pascal Remy