Informations régionales économiques et juridiques
129e année

La Fondation UTT fédère au delà du département

Université. La collecte de dons permet de financer dix catégories d’actions, notamment sur le territoire aubois.

Thibault Vigier dirige la Fondation UTT dont les bureaux sont situés dans les bâtiments de l’Université de Technologie de Troyes.

Elle est le trait d’union entre l’établissement d’enseignement supérieur troyen et le territoire aubois. « La Fondation UTT est en quelque sorte le couteau suisse aux multiples fonctionnalités dont l’objectif est de créer du lien entre l’intérieur et l’extérieur de l’UTT », résume Thibault Vigier, directeur général de la fondation. La présidence de la fondation vient d’être confiée à celui qui aura été la cheville ouvrière de l’implantation de cette école d’ingénieurs dans l’Aube.

Philippe Adnot, ancien sénateur et président du Conseil départemental, et fervent défenseur de l’innovation, garde lui aussi un lien très fort avec l’UTT. Les anciens étudiants de l’UTT - 15 000 disséminés à travers le monde réunis au sein de l’association des anciens de l’UTT - ont souvent gardé un souvenir fort de leur passage dans l’Aube.

« La Fondation est ouverte à tous, aux entreprises de toutes tailles comme aux particuliers »

Certains continuent d’être très actifs, notamment au sein de la fondation. À l’image d’Éric Bessemoulin, diplômé de la première promotion de l’UTT en 1997 et qui aujourd’hui s’est engagé au sein de la fondation, même s’il n’est plus aubois aujourd’hui. « S’engager dans la fondation, ça a du sens, ce n’est pas nous qui allons créer le chemin des jeunes, mais nous pouvons les aider à tracer le leur », confie Éric Bessemoulin.

Dix axes de financement

C’est l’un des objectifs de la fondation UTT qui vient de définir ses dix grands axes de financement. Elle est évidemment tournée vers les étudiants, pour les aider à innover, à voyager, à entreprendre. Elle est aussi solidaire, à l’image du soutien apporté à l’association Agorae qui vient en aide à tous les étudiants en difficulté. Son aide financière s’applique également à l’innovation pédagogique et à la vie du campus, au soutien de la recherche.

Sans oublier les différentes chaires universitaires qui soutiennent la recherche et fédèrent les entreprises, dont un bon nombre sont auboises. L’UTT en compte déjà quatre, trois autres devant être lancées fin 2021. Parmi les actions territoriales, il convient de citer les Cordées de la réussite, en partenariat avec des collèges et lycées aubois. Enfin, sont également soutenues des actions de portée internationale comme le projet d’université européenne par exemple. En résumé, être acteur de cette fondation en devenant donateur c’est s’ouvrir grand les portes de l’UTT, tant pour les entreprises que pour les particuliers.

« La Fondation est ouverte à tous, aux entreprises de toutes tailles comme aux particuliers », rappelle volontiers Thibault Vigier. Parmi les donateurs, figurent aussi bien le géant des services informatiques Atos, que des petites PME auboises. À noter au passage que les donateurs bénéficient du régime fiscal des dons avec une déductibilité sur l’impôt des sociétés ou sur l’impôt sur le revenu. Une contribution qui permet enfin de participer à la vie de l’Université Technologique de Troyes, donateurs et mécènes étant informés par des newsletters régulières et étant invités aux évènements organisés par l’établissement d’enseignement supérieur troyen.

Laurent Locurcio