Informations régionales économiques et juridiques
130e année

La Chaussette de France au salon du Made in France

Textile. La marque auboise a toute sa place au salon du Made in France, qui se tient du 10 au 13 novembre à la porte de Versailles, à Paris.

La Chaussette de France au salon du Made in France
(Crédit : La Chaussette de France)

Lancée par l’entreprise troyenne Tismail dirigée par Benoît Seguin, cette marque ne cesse de progresser, que ce soit pour les chaussettes outdoor (running, ski, vélo, etc.) mais aussi pour la vie de tous les jours. La Chaussette de France permet aussi à Tismail de gagner en visibilité puisqu’elle est présente dans dix pays européens et plus de 600 boutiques en France. Et bien évidemment dans les trois boutiques « La Chaussetterie de France » que l’entreprise auboise a ouvertes à Lyon, La Rochelle et Lille. Le groupe Tismail emploie une soixantaine de personnes dans l’Aube et produit trois millions de paires de chaussettes par an.


>LIRE AUSSI : L’Aube textile montre la voie


Pour l’un des derniers grands fabricants de chaussettes en France, l’avenir passe par l’innovation, la qualité des produits et la démarche écoresponsable assumée. Pour les besoins de La Chaussette de France, un investissement d’un million d’euros sur deux ans a été lancé cette année. L’arrivée de 19 nouvelles machines dans les ateliers troyens va permettre des opérations encore plus précises comme le remaillage maille à maille. En même temps, l’entreprise qui possède sa propre école de formation recrute et forme sept jeunes en vue de pallier les départs en retraite à venir. Une transmission qui permet de garder le savoir-faire des métiers de bonnetier et de régleur.

Laurent Locurcio