Informations régionales économiques et juridiques
129e année

L’hôtel 4 étoiles de la Place Ducale confié à French Hospitality

Tourisme. La société « French Hospitality » a été retenue pour réaliser un hôtel de standing sur la Place Ducale à Charleville-Mézières, qui sera baptisé « Gogaille ».

Initié en juin 2029, le projet de la ville de Charleville-Mézières et Ardenne Métropole pourrait être bouclé en 2025. Pascal Rémy

Une étape importante vient d’être franchie dans le cadre de l’implantation d’un hôtel haut de gamme 4 étoiles à Charleville-Mézières. L’édification de cet établissement au coeur d’un monument historique, dans des bâtiments communaux donnant sur la cour de la criée et la Place Ducale, reviendra à la société French Hospitality, association de cinq entrepreneurs spécialisés dans le tourisme haut de gamme.

Un comité de sélection comprenant des représentants de la Ville de Charleville-Mézières, d’Ardenne Métropole, de Protéame (société d’économie mixte), de la Banque des Territoires et de l’Agence de Développement Touristique des Ardennes s’est en effet tenu début octobre pour désigner le porteur de projet parmi les 17 candidats qui s’étaient manifestés sur la ligne de départ.

De nombreuses références à son actif

French Hospitality est un bureau d’études hôtelier basé à Paris, Bordeaux et Marseille qui s’est taillé en l’espace de quinze ans, une solide réputation dans le domaine de l’hôtellerie nouvelle génération en développant des projets innovants. De la phase de faisabilité à la gestion opérationnelle, French Hospitality a ainsi oeuvré à la réalisation du domaine d’exception Le Hamo aux portes de Paris, à la transformation de bâtiments publics en hôtels à Longwy et Brive-la-Gaillarde, à la création de domaines d’exception à Saint-Emilion et Bordeaux (réunion de deux hôtels particuliers) ou encore à la réhabilitation de lieux de villégiatures huppés comme le Manoir du Grand Vignoble au château de Marçay dans la Vienne.

À Charleville-Mézières, French Hospitality développera la marque « Gogaille » qui donnera d’ailleurs son nom à l’hôtel quatre étoiles carolomacérien. Gogaille est une entreprise innovante qui a créé un projet original, particulièrement adapté aux villes moyennes, en adéquation avec l’environnement et valorisant les produits locaux.

Le chantier démarrera en 2023

Un concept déjà mis en place à Poitiers, Tours, Orléans et bientôt à Limoges où Gogaille, mot signifiant « repas joyeux » a insufflé sa créativité et redonné du prestige aux établissements concernés. Lancé officiellement en juin 2019 par la ville de Charleville-Mézières et Ardenne Métropole, le processus d’implantation d’un hôtel 4 étoiles a été retardé par la pandémie puis par une étude complémentaire sur la structure du futur bâtiment dont les résultats ont été seulement connus fin juin 2021.

Avec l’identification de l’exploitant, les choses devraient maintenant s’accélérer. « En 2022, nous entamerons une période de réflexion technique qui associera les architectes choisis par Protéame et French Hospitality. On peut donc imaginer que les travaux pourraient débuter dès 2023 et permettre une ouverture en avril-mai 2025 si tout va bien », avance Patrick Fostier, conseiller municipal, chargé du développement économique à Ardenne Métropole et par ailleurs premier vice-président de Protéame.

Protéame qui a signé avec la ville une promesse de bail emphytéotique et va créer une société d’économie avec d’autres actionnaires et les collectivités locales ardennaises concernées par le projet, travaillera ensuite avec French Hospitality pour réaliser cet hôtel de standing. La ville reste propriétaire des murs et se rémunérera avec les futurs loyers.

Pascal Remy