Informations régionales économiques et juridiques
130e année

L’engagement patronal est toujours d’actualité

Patronat. Le vice-président du Medef national, Fabrice Le Saché, était en visite à Saint-Dizier à la rencontre des chefs d’entreprise membres du Medef haut-marnais.

Nicolas Boulommier a fait visiter son entreprise, AB Services, à Fabrice Le Saché. Laurent Locurcio

Le Medef, ce sont des services apportés aux adhérents sur le plan juridique, social ou réglementaire, mais ce n’est pas que ça. C’est le message porté par Fabrice Le Saché, porte-parole et vice-président du Medef national, venu prendre le pouls des adhérents du mouvement patronal en Haute-Marne, à Saint-Dizier, à l’occasion de l’assemblée générale locale. « Le Medef est une force positive et créative et il faut aller au-delà du serviciel, en rappelant que c’est aussi le logement social, la justice prud’homale et bien d’autres instances où sont défendus les intérêts des employeurs », fait-il remarquer. Un engagement sociétal qui a changé dans la forme, l’heure n’étant plus à l’opposition frontale et au positionnement politique.

« Il y a encore des avancées à obtenir, mais ces dernières années nous avons gagné la bataille de l’entrepreneuriat, de l’apprentissage, de la fiscalité du capital et réussi à faire la bascule sur la décarbonation », souligne Fabrice Le Saché, en appuyant sur la « parole apaisée du président Geoffroy Roux de Bézieux dans les médias ». Un apaisement qui se traduit aussi au niveau du dialogue social. « Le taux de conflits sociaux dans les entreprises atteint un niveau historiquement bas », note le porte-parole du Medef.

Un mouvement en renouveau

Nicolas Boulommier, président du Medef Haute-Marne constate aussi que le positionnement patronal se traduit par de nouvelles adhésions sur le terrain. « Nous avons enregistré 15 nouvelles adhésions, contre une seule l’année précédente, et nous avons désormais passé le cap des 100 adhésions directes », se félicite Nicolas Boulommier qui vient également d’être élu deuxième vice-président de la CCI Meuse Haute-Marne, dont le nouveau président est Jean-Paul Hassler. Pour rester sur cette dynamique, le Medef haut-marnais envisage déjà plusieurs actions pour l’année à venir, telles que l’organisation d’un grand forum du recrutement, à Saint-Dizier.

« Nous n’avons pas subi de baisse à cause de la crise sanitaire et 2020 a même été une meilleure année que 2019 »

Une manifestation destinée à résoudre l’une des grandes problématiques du moment, celle des ressources humaines. Dans ce département où l’industrie constitue toujours une part importante de l’économie, les difficultés d’approvisionnement comme l’augmentation des matières premières font également partie des préoccupations. Sans oublier les problématiques d’accès au foncier qui peuvent se présenter sur des sites où les projets d’implantation portés par la relocalisation industrielle se bousculent. Un autre objectif est de renforcer la présence du Medef sur les autres bassins économiques de Haute-Marne, comme Chaumont, Langres et Nogent.

Fabrice Le Saché a profité également de sa venue pour visiter une entreprise locale, en l’occurrence celle de Nicolas Boulommier, AB Services. Spécialisée dans la chaudronnerie et la tuyauterie, cette entreprise de 29 personnes travaille notamment pour le compte de sucreries, de cimenteries ou encore de fonderies. Dotée d’un bureau d’études, elle se voit confier des travaux complexes et réalise un chiffre d’affaires annuel de l’ordre de 5 millions d’euros. « Nous n’avons pas subi de baisse à cause de la crise sanitaire et 2020 a même été une meilleure année que 2019 », confie Nicolas Boulommier qui va investir prochainement dans une machine de découpe plasma.

Laurent Locurcio