Informations régionales économiques et juridiques
129e année

L’ancien camp du Moulinet se mue en éco-quartier

Urbanisme. À Pont-Sainte-Marie, après le cinéma écologique, un programme de 104 logements en vue.

Les anciens bâtiments militaires seront démolis pour laisser place à la construction de 104 logements.

L’ancien CM 69 du Moulinet va voir s’effacer les derniers vestiges de son passé militaire. Depuis sa désaffection, la municipalité de Pont-Sainte-Marie a autorisé la réalisation de plusieurs projets de construction ou de reconversion de bâtiments existants avec pour fil conducteur le développement durable. C’est encore le cas pour le futur cinéma d’art et d’essai Utopia qui devrait ouvrir ses portes au public au printemps 2022.

La première pierre de cet investissement de 2,8 millions d’euros vient d’être posée. « Ce sera le premier cinéma en France à énergie positive, produisant davantage d’énergie qu’il en consomme », promet Pascal Landréat, maire de Pont-Sainte-Marie. Un bâtiment de 800 m² associant bois et paille, équipé de toilettes sèches et couvert d’une toiture végétalisée. Un ancien bâtiment militaire a été démoli pour permettre le déroulement du chantier en cours actuellement.

« Nous avons obligation de reconstruire autant de logements et nous avons pour cela redonné des droits à construire à Mon Logis sur l’éco-quartier »

Prochainement, trois constructions vétustes seront rasées pour laisser place à une importante opération immobilière. « Nous avons vendu une parcelle de près de 19 000 m² aux promoteurs aubois Céphas Immobilier et Sun Immo qui construisent en VEFA (vente en état de futur achèvement) pour le compte du bailleur social Mon Logis », précise le maire de Pont-Sainte-Marie. Situé à l’extrémité de la rue du Moulinet, le terrain verra la construction de 104 logements, principalement de types 2 et 3.

Plus précisément, quatre immeubles de deux étages sont prévus. Ils accueilleront 80 logements, dont 60 réservés à des seniors. D’autre part, 24 maisons de ville sont programmées avec des statuts différents : 6 en accession à la propriété vendus par le promoteur et le reste pour Mon Logis avec des logements sociaux, mais aussi des logements non conventionnés et d’autres en prêt logement intermédiaire. Le chantier devrait débuter fin 2022 pour une livraison des logements en 2024.

Un bâtiment tertiaire en vue

Une construction qui s’inscrira aussi dans l’esprit de l’éco-quartier qui a pris place au sein de l’ancien camp militaire du Moulinet. Il convient de préciser également que cette opération s’inscrit également dans le prolongement du projet de démolition de 109 logements dans les tours du quartier Debussy à Pont-Sainte-Marie.

« Nous avons obligation de reconstruire autant de logements et nous avons pour cela redonné des droits à construire à Mon Logis sur l’éco-quartier », précise Pascal Landréat. Enfin, un autre projet est en cours d’étude. Il s’agit de transformer un ancien grand bâtiment du camp du Moulinet en bâtiment tertiaire pour accueillir des bureaux et des entreprises. Des négociations sont en cours avec un promoteur dans cet objectif.

Toutes ces constructions s’articuleront autour d’un grand espace de verdure qui restera un parc destiné aux habitants. Reste encore une surface de cinq hectares situées à l’arrière, actuellement propriété du conseil départemental de l’Aube. Une réserve foncière pour laquelle aucun projet n’est programmé pour le moment.

Laurent Locurcio