Informations régionales économiques et juridiques
129e année

L’Agence de développement touristique mise sur l’innovation

Concours. L’ADT et le Slow Tourism Lab ont retenu 24 projets portés par des acteurs de la filière dans le département.

Les représentants du tourisme aubois ont retenu 24 initiatives comme celle de Clément Meunier avec la guinguette M’Beach à Mesnil-Saint-Père.

La passe difficile traversée par les acteurs du tourisme depuis pratiquement deux saisons n’a pas freiné les initiatives. « Il suffit de voir le concours d’idées qui est né en quelque sorte de la crise sanitaire parce qu’il s’agit avant tout d’aider les acteurs touristiques du territoire », souligne Didier Leprince, président de l’Agence départementale du tourisme de l’Aube.

Avec la participation du Slow Tourism Lab aux côtés de l’ADT, il va permettre de soutenir 24 projets touristiques aubois avec un accompagnement financier allant de 1 000 à 5 000 euros, pour un total de 106 500 euros. « Il s’agit d’un accompagnement sous diverses formes concernant la communication, le financement de prestations ou encore des achats de places », détaille Christelle Taillardat, directrice de l’ADT.

Au vu du palmarès, il est évident que les acteurs aubois du tourisme font preuve d’une belle résilience. Certains sites, comme le moulin de Dosches, entendent passer à la vitesse supérieure avec des projets de bâtiments d’accueil et de restauration. Le secteur viticole n’est pas en reste avec un gros investissement réalisé pour le développement de l’activité œnotouristique au Prieuré de Viverie, à Viviers-sur-Artaut. La Seine inspire également l’innovation touristique, notamment à Nogent-sur-Seine.

Les 24 projets lauréats :

  • Association Bernard de Clairvaux pour des visites théâtralisées de l’abbaye-prison de Clairvaux.
  • Le Prieuré de Viverie pour un film sur l’histoire du vignoble aubois.
  • Le Festival de la Motte-Tilly pour « les gourmandises de la Motte-Tilly ».
  • Le moulin de Dosches pour un labyrinthe géant.
  • L’Empreinte des Fées pour « trufficulteurs d’un jour ».
  • Œnosphères pour le champagne day 2021.
  • Le château de Vaux pour le festival chasse et campagne.
  • M’Beach pour ses animations estivales.
  • Artybot pour la version anglaise de son « lovebot ».
  • Le champagne Marcel Vézien pour « les échappées by Marcel Vézien ».
  • Le Cercle Aviron Nogentais pour un été sur Seine.
  • Ora Aventure pour la découverte de l’Aube en trottinette.
  • Aux Oiseaux de passage pour son pique-nique idyllique.
  • Cap’C pour « mon week-end en Champagne ».
  • Le Château de Taisne pour ses animations estivales.
  • La boutique de l’Aquarelle en Champagne pour la création d’une cuisine d’été.
  • Les « chemins de Coco » pour les « petites histoires à marcher ».
  • la Grange aux loirs pour ses échappées bucoliques.
  • Champagne Travel pour VéloScapade.
  • Adeval pour des randonnées.
  • La communauté de communes Arcis-Mailly-Ramerupt pour des fresques.
  • L’association « du côté de Bar-sur-Aube caves et vignobles de Champagne » pour la Champagne party.
  • Le gîte-loisirs de Méry-sur-Seine pour le conservatoire du coq gaulois.
  • Le site remarquable du goût Les Riceys pour un été gourmand.
Laurent Locurcio