Informations régionales économiques et juridiques
130e année

Intelcia va créer 60 emplois supplémentaires

Emploi. Spécialiste de l’outsourcing, l’entreprise franco-marocaine va ouvrir un nouveau centre d’appels dans les anciens locaux de la Chambre d’agriculture des Ardennes à Charleville-Mézières.

Yves Cornette, directeur d’Intelcia France. DR

Comme la communauté d’agglomération l’avait laissé présager il y a quelques mois, l’ancien siège de la chambre d’agriculture des Ardennes, acquis par la collectivité locale en juillet 2020, va abriter dès la fin d’année, une activité tertiaire débouchant sur la création de 60 nouveaux emplois dans ce secteur. Intelcia qui occupera cette maison de maître du XIXe siècle située en centre-ville, y créera un centre d’appels.

« Quand nous avons été saisis de la volonté de cette entreprise de créer des postes supplémentaires de téléconseillers, nous lui avons proposé cet endroit sous forme de location, après l’avoir rénové et réaménagé pour pouvoir y accueillir un espace tertiaire », indique Patrick Fostier, vice-président chargé de l’économie à Ardenne Métropole.

Un site propre à Intelcia

Disposant de 1 424 m2 de surface de plancher et réhabilité après 1,4 million d’euros de travaux, l’endroit est idéalement implanté, à 350 mètres de la place Ducale et de la gare TGV et tout près d’un parking gratuit. Intelcia recense déjà 300 collaborateurs à Charleville-Mézières où depuis juin 2018, il est devenu prestataire de l’Agence Nationale des Titres Sécurisés (ANTS) dans les locaux de Terciarys, en gagnant un appel d’offres de 50 millions d’euros. La loi de Finances interdisant en effet à l’établissement public de dépasser la barre des 184 agents… Or cette fois, le sous-traitant franco-marocain travaillera pour son propre compte.

« Nous sommes contents de grandir à Charleville-Mézières où nous avons d’excellentes relations avec les élus, les équipes de l’agglomération et Pôle Emploi »

Explication d’Yves Cornette, directeur France d’Intelcia Groupe (2 500 collaborateurs en France, 67 millions d’euros de chiffre d’affaires) : « Nous allons effectivement avoir ‘‘un site propre’’ qui travaillera pour des entreprises de protection sociale et des acteurs du secteur mutuelle santé retraite. Il y aura ici 80 postes de travail pour assurer la réception et le traitement des appels. Une première équipe de 30 conseillers clientèle a déjà été recrutée et formée et commencera à produire dès le 15 décembre. Trente autres personnes suivront d’ici mars 2022. Nous sommes contents de grandir à Charleville-Mézières où nous avons d’excellentes relations avec les élus, les équipes de l’agglomération et Pôle Emploi. Nous avons toujours su trouver sur place des profils sérieux et intéressants. Ce sont tous ces éléments qui nous ont amené à étoffer notre présence ici. »

Destiné à rejoindre la gare d’ici deux ans

L’installation dans les ex-locaux consulaires ne sera toutefois que provisoire puisqu’Intelcia est appelé à rejoindre par la suite, l’aile droite de la gare, où les travaux de rénovation sont en cours de chantier. « L’intérêt pour l’économie locale est d’accueillir de nouvelles familles venant grossir le nombre de salariés dans les Ardennes sur des postes de qualité, apportant ainsi du pouvoir d’achat et contribuant à baisser notre déclin démographique », souligne Boris Ravignon, le maire de Charleville-Mézières.

Pascal Remy