Informations régionales économiques et juridiques
130e année

Industrie : bientôt un CFAI flambant neuf

Formation. Le nouveau CFAI carolomacérien sera prêt pour la rentrée.

Voici le visuel de ce à quoi ressemblera la future résidence de 64 studios meublés. DR

Le chantier du Centre de Formation des Apprentis de l’Industrie (CFAI) bat actuellement son plein entre le lycée Bazin et l’accès à la voie rapide de Charleville-Mézières-Sedan. Les responsables de l’UIMM, Lionel Vuibert et Sébastien Guenet, ont tenu à faire le point sur la future plateforme de formation de l’avenue de Gaulle au terme d’un investissement global de 12 millions d’euros.

4,1 millions sont d’abord consacrés à la rénovation énergétique des bâtiments actuels du CFA des apprentis et du CFA interpro (toitures, huisseries, chauffage), à la réhabilitation des plateaux techniques et de l’atelier de pilotage de la ligne de production robotique, au ré-agencement de l’usinage et à la transformation de la maison Froussard en salle de cours, et espace détente sur ces trois niveaux.

Premier parc français de la fabrication additive

L’ensemble va connaître une transformation plus visible du public avec la construction par Espace Habitat d’une résidence de 64 studios meublés de
24 m2, de bon standing, à destination des apprentis. Ce bâtiment sera agrémenté d’espaces communs, de lieux de détente et de coworking, et d’un secteur paysager. Le montant de cette réalisation s’élèvera à 6,4 millions euros. Enfin, dernière étape de cet ambitieux et inédit développement : la montée en puissance de la vitrine de l’industrie ardennaise, Platinium 3D, qui, dans l’affaire, va quasiment doubler sa superficie tout en accueillant quatre nouvelles machines (2,4 millions d’euros) pour devenir le premier parc français dans le domaine de la fabrication additive. « Ce sera un bel endroit où nos apprentis vont pouvoir bénéficier de prestations de qualité tout en gagnant en confort. Ils auront tout sous la main pour préparer leur avenir professionnel », se félicite Lionel Vuibert, délégué général de l’UIMM Champagne-Ardenne.

Pascal Remy