Informations régionales économiques et juridiques
130e année

Global Axe créé un atelier de fabrication de blouses et 40 emplois

Relance. Structure permettant l’accès à l’emploi durable en faveur des personnes qui en sont très éloignées, l’association a lancé un atelier de conception de blouses sur la zone Actival de Bogny-sur-Meuse.

Thomas Buffard, sous-préfet à la relance, a pu visiter l’atelier de fabrication de blouses. Pascal Rémy

Le sous-préfet à la relance, Thomas Buffard, s’est rendu à Bogny-sur-Meuse afin de remettre un trophée à l’association Global Axe, représentée sur place par Eric Gillet, directeur général, et Christine Leclère, chef de service du pôle ingénierie et développement. Cette structure qui présente la particularité d’allier le made in France et la lutte contre le chômage de longue durée a aussi reçu un soutien dans le cadre du plan France Relance.

Elle a ainsi bénéficié d’une subvention de 160 000€ au titre du volet Cohésion sociale pour son projet de fabrication de blouses à usage unique, à destination du monde médical et des industries. En plus d’être un des seuls fabricants de blouses en France, l’association recrute des chômeurs de longue durée ou des bénéficiaires du RSA afin de les accompagner vers un retour à l’emploi durable.

Création de 40 emplois

Ce projet devrait permettre à terme la création d’une quarantaine d’emplois, dont vingt sous forme de contrat à durée déterminée d’insertion. « Cette expérience professionnelle doublée d’un accompagnement renforcé et personnalisé doit donner à chacun la possibilité de retrouver de l’autonomie et de la dignité par le travail », souligne Eric Gillet. La Fondation Crédit Agricole Solidarité et Développement et la Fondation Crédit Agricole Nord- Est contribuent au financement des machines nécessaires à l’équipement du futur atelier.

Ayant vu le jour en 2015, Global Axe, porteur de la Maison de la Veille sociale en 2017, a élargi son champ d’action au fil des années. Association humanitaire, sociale et d’entraide, elle favorise l’insertion professionnelle, distribue des chèques services solidaires aux démunis, prépare les personnes à l’accès au logement autonome et favorise la mobilité. Elle emploie, actuellement, une trentaine de salariés.

Pascal Remy