Informations régionales économiques et juridiques
129e année

En rachetant Alvéolaire, Arden Plast sécurise son avenir

Industrie. Alvéolaire a été audité en 2020 par un grand groupe pharmaceutique pour démarrer ce mois-ci la production de barquettes d’emballage pour flacons de vaccination.

Seconde lauréate ardennaise du plan France Relance après avoir présenté à l’Etat son plan « Alveus », l’entreprise Arden Plast vient de révéler la nature même du projet industriel destiné à lui donner la taille critique sur un marché européen de plus en plus concurrentiel : après avoir procédé en 2016 à l’acquisition d’une ligne d’extrusion plus moderne, elle a signé, le 21 janvier 2021, le rachat de son voisin ardennais « Alvéolaire »

La Sarl Alvéolaire à Bazeilles dirigée par Benito Raulet est dotée d’une nouvelle ligne d’extrusion.

Le spécialiste de l’emballage et du conditionnement durable et résistant en polypropylène extrudé alvéolaire 100% réutilisable a en effet repris la PME créée en 1997 par François Raulet. Ce dernier a d’ailleurs été, entre 1980 et 1992, le premier dirigeant d’Arden Plast. Placée depuis 2006 sous la direction de son fils, Benito, la Sarl Alvéolaire, emploie 14 salariés plus quatre intérimaires et réalise le coquet chiffre d’affaires de 7,2 millions d’euros.
Elle réalise de l’extrusion et de la transformation de plaques alvéolaires en grande série pour les marchés pharmaceutique, automobile et du bâtiment.
« L’exercice 2020 a été notre meilleure année car, en terme de résultats, nous avons été tiré par le domaine médical en travaillant pour la chaîne Covid. Nous avons, par exemple, fourni les emballages de flacons pour les ampoules des vaccins Moderna », souligne Bénito Raulet.

UN CHAMPION ARDENNAIS DE L’EMBALLAGE DURABLE

Dotée depuis 2011 d’une presse automatique d’une capacité de découpe de 7 000 pièces par heure et plus récemment d’une nouvelle ligne d’extrusion (des acquisitions ayant nécessité des investissements de 2,8 M€ et 1,7 M€), Alvéolaire est une véritable pépite. Elle produit plus de 3 000 tonnes de matières extrudées par an et exporte plus de 30% de ses produits, principalement en Allemagne et dans le Benelux. Déjà fournisseur de premier rang de Mercedes et BMW, l’entreprise de Bazeilles a été auditée en 2020 par un grand groupe pharmaceutique pour démarrer la production de barquettes d’emballage pour flacons de vaccination, au rythme de 100 000 pièces par mois sur une seule référence.

« Nos deux activités sont extrêmement complémentaires par leurs moyens industriels et leur positionnement commercial, n’hésite pas à dire Benoît d’Harcourt, dirigeant d’Arden Plast. Alvéolaire est, par ailleurs, une entreprise d’un haut niveau d’excellence technique bénéficiant aussi d’un très bon service clients. Ce rapprochement va donc nous permettre d’unir nos forces pour constituer le champion ardennais de l’emballage durable, réutilisable et recyclable ».

En unissant leurs forces, les deux sociétés qui possèdent chacune un très beau parc machines vont ainsi pouvoir sécuriser leur avenir et les emplois sur place avec un total de 42 salariés et un chiffre d’affaires consolidé de 20 millions d’euros. « Chacune gardera sa personnalité et son lieu d’implantation. En se regroupant, Arden Plast et Avéolaire vont aussi disposer d’une plus grande puissance d’achat auprès des fournisseurs, ce qui est important dans le contexte actuel de flambée des matières premières » note Benoît d’Harcourt.