Informations régionales économiques et juridiques
130e année

Des entrepreneurs très créatifs

Entreprises. Les 16 lauréats du concours 2021 de la plateforme Initiative Aube interviennent dans des domaines d’activité très diversifiés.

Les lauréats de l’édition 2021 du concours d’Initiative Aube. Nadine Champenois

Quel est le point commun entre un fleuriste, un Youtubeur, un menuisier ou le créateur d’une start-up ? Une même envie d’entreprendre et de tenter sa chance. Au total, plus d’une centaine de dossiers ont été déposés par les créateurs et repreneurs d’entreprises participant à l’édition 2021 du concours organisé par Initiative Aube. La plateforme de soutien à la création d’entreprise présidée par Sylvain Convers a encore accordé 49 prêts d’honneur en 2020, pour un montant global de 576 000 euros. Un geste significatif pour l’avancée des projets puisque pour un euro ainsi prêté, les banques en accordent généralement huit au porteur de projet.

« Depuis 22 ans, Initiative Aube aura accordé 916 prêts d’honneur pour un montant de 9,2 millions d’euros, participant ainsi à la création ou au maintien de 2 129 emplois », fait remarquer Sylvain Convers. Chaque année, la plateforme organise également un concours ouvert à toutes les entreprises auboises, soutenues ou non par Initiative Aube. Avec l’appui financier de ses partenaires, le concours était doté cette année de 30 000 euros de prix à répartir entre les 16 lauréats retenus par le jury. Une première catégorie, les prix « starter », était réservée aux jeunes entreprises en projet ou ayant moins d’une année d’existence.

Six lauréats ont été retenus à ce titre : Le Carré VIP (salon de pâtisserie que Mathieu Carré va ouvrir à Troyes), 3 Fermetures (reprise d’une entreprise de menuiserie par Jonathan Dietrich), MAAT Data (start-up basée à la Technopole de l’Aube portée par Laure Clerget, Valentin Millot et Jean- Marie Bailly), Aube E-crins (activité d’équithérapie lancée par Diane Lang à Vallant- Saint-Georges), Handivisible (Maïté Ferdinand a créé une solution pour aider dans les files d’attente les personnes prioritaires en situation de handicap).

Des activités très variées

La seconde catégorie, celle des prix « standard », récompensait des entreprises ayant déjà plus d’une année d’exercice comptable. C’est dans cette catégorie qu’ont figuré : Cycles Cadence (vélos sur mesure fabriqués par Maël Jambou à La Chapelle-Saint- Luc), Logiplace (start-up de Loïc Voluer avec une application pour la gestion des cimetières), Maison de la presse de Vendeuvre-sur-Barse (une reprise par Mary-Astrid Biancheri), Techmaker productions (réalisation de vidéos sur la technologie pour la chaîne YouTube Léo-Techmaker – 657 000 abonnés – de Léo Locurcio), Jane Luce (reprise d’un fleuriste à Sainte-Savine par Pierre-Lô Tapprest, N10 Protec (installation de filets anti-chute par Damien Greco), Ô bulles de Bar (création d’un bar à champagne à Bar-sur-Aube par Mathieu Urbain), La Fleur baralbine (reprise d’un magasin de fleuriste à Bar-sur-Aube par Caroline Guiguet), Coco Couche (entreprise de location de couches lavables écologiques d’Alexandre Soudais), Lisa Connect (start-up de la Technopole de l’Aube de Lætitia Serrano et Anthony Placet autour d’un concept de bornes d’information pour salles d’attente de cabinets médicaux), Confiez-nous (entreprise troyenne d’aide à domicile de Diane Lemarié intervenant sur le département).

Nadine Champenois