Informations régionales économiques et juridiques
129e année

Chassenay d’Arce, premier Vigneron Engagé du champagne

Viticulture. La coopérative auboise est la première à obtenir ce label RSE dédié à la filière du vin.

Des vignerons et leurs familles sensibilisés, sur le terrain, aux actions à mener en faveur de la biodiversité dans les vignes.

« C’est le fruit d’une préparation engagée fin 2018 qui aboutit aujourd’hui », se félicite Sabrine Da Paz, conseillère viticole chez Chassenay d’Arce, qui a suivi le dossier de labellisation. « C’est une démarche globale dans le sens où elle implique à la fois les vignerons mais aussi l’ensemble de la filière, à commencer par la coopérative », poursuit-elle. Autrement dit, c’est bien de la vigne au verre que s’applique le premier label RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises) de la filière vin.

Il faut préciser que le label Vignerons Engagés, qui regroupe déjà 6 000 vignerons dans 90 AOP en France, s’appuie sur un cahier des charges global, basé sur la norme ISO 26000. « Nous sommes très fiers d’annoncer notre certification Vignerons Engagés, Chassenay d’Arce devient ainsi la première maison de champagne labellisée », souligne Manuel Hénon, directeur général, en soulignant l’engagement des viticulteurs et des équipes de la coopérative pour atteindre cet objectif.

« Nous avons fait une balade en juillet dernier pour sensibiliser nos adhérents et leur famille sur la biodiversité qui existe autour des parcelles de vigne. »

Des actions concrètes

La coopérative de Ville-sur-Arce qui regroupe 315 hectares de vignes dans la Côte des Bar, répartis sur une douzaine de villages, est engagée depuis des années dans les démarches environnementales. Ainsi, les 130 familles de vignerons suivent un mode de culture raisonné avec déjà plus de la moitié des vignes en cours de conversion. Une part qui continue de croître régulièrement. Des actions diverses sont menées, comme l’installation de nichoirs à oiseaux et chauves-souris dans le vignoble (voir photo), le recyclage des déchets, la collecte de bouchons de liège pour des associations, la limitation de la consommation d’eau à la coopérative.

« Nous avons fait une balade en juillet dernier pour sensibiliser nos adhérents et leur famille sur la biodiversité qui existe autour des parcelles de vigne. Yohan Brouillard, du conservatoire des espaces naturels de Champagne-Ardenne, leur a expliqué les actions simples à mettre en place pour la maintenir, voire l’améliorer, comme la fauche tardive des tournières ou avoir des arbustes autour des vignes », précise Sabrine Da Paz.

Ce label Vignerons Engagés, le premier pour une maison de champagne, est à la fois une reconnaissance, un engagement à poursuivre dans cette voie, mais aussi un argument supplémentaire pour un consommateur toujours plus sensible au développement durable. Un atout de plus pour Chassenay d’Arce qui produit chaque année sur son site de Ville-sur-Arce plus d’un million et demi de bouteilles.

La coopérative dispose d’outils performants et de capacités importantes (550 000 kg/jour pour le pressurage, 40 000 hl de cuverie, 7,5 millions de bouteilles et 8 500 m² pour le stockage). La marque Chassenay d’Arce est distribuée auprès de particuliers et dans le circuit des grossistes, cavistes et CHR. La France représente 64 % des débouchés, et l’export 36 %, dans 18 pays.

Laurent Locurcio