Informations régionales économiques et juridiques
130e année

CAP Groupe cédé à Oxxo Evolution, une filiale de … Cevital

Industrie. Un peu plus d’un an après avoir repris l’institution carolomacérienne SAMBP et profité de l’embellie du second œuvre pour rationaliser son process, CAP Groupe a été absorbé par Oxxo Evolution, un important acteur de la menuiserie.

CAP Groupe cédé à Oxxo Evolution, une filiale de … Cevital. DR

Oxxo Evolution, filiale du premier groupe industriel algérien Cevital, vient d’acquérir 97,5 % du capital du pôle menuiserie 100% français, CAP Groupe, entité fondée et dirigée par Hervé Coutelas, comprenant 350 employés et répartis dans quatre filiales (CAP Champenois et CAP MID à Reims, CAP Isoplast au Havre et CAP SAMBP Charleville-Mézières). Un ensemble qui dégageait un chiffre d’affaires global de 50 millions d’euros. Toutes ces sociétés ainsi que la marque emblématique Fermoba sont passées le 28 décembre dernier dans le giron d’Oxxo Evolution, société implantée à Cluny (Saône-et-Loire), comptant dix agences en France et engagée dans une stratégie de croissance externe.

« Nous étions en négociations depuis juillet et en signant cet accord, nous avons sécurisé l’avenir de nos différentes affaires. Le repreneur rattaché à un groupe très puissant assurera le maintien des emplois et investira pour faire partie des leaders français de la menuiserie », confie Hervé Coutelas. Le rapprochement de ces deux entités indépendantes aboutit à la constitution d’un groupe de 700 personnes pouvant générer un chiffre d’affaires potentiel de 130 millions d’euros qui va donc peser dans son segment de marché, la fabrique et pose des fenêtres, des portes et de fermetures à hautes performances thermiques, acoustiques et d’étanchéité. Depuis son absorption le 1er juin 2013 par Cevital Active, Oxxo opère aussi dans le domaine de l’extrusion du profilé PVC et l’assemblage des fenêtres et portes fenêtres.

Trois pistes de développement sont d’ores et déjà ciblées par l’entreprise : positionner le réseau Fermoba comme une référence sur le territoire national en favorisant son redéploiement , développer l’activité aluminium et procéder à l’intégration informatique afin de piloter en mode agile ses outils de productions, la prise de commandes et le suivi des clients.

Une nouvelle usine en 2023 dans les Ardennes

Par ailleurs, le site carolomacérien doté de quatre lignes de fabrication de menuiseries PVC et qui avait bénéficié du rapatriement d’une activité de ce type jusqu’alors conçue à Reims par CAP Champenois, va bénéficier d’un déménagement dans un bâtiment neuf et plus vaste.

Une fois réalisé, l’ensemble deviendra le plus important de l’ex-Cap Groupe avec six lignes complètes Dubus et Urba pour les gros chantiers PVC, une chaîne complète FOM avec deux scies double-tête, un centre d’usinage, une sertisseuse pour la menuiserie industrielle aluminium, deux lignes complètes pour la menuiserie industrielle bois et enfin une nouvelle ligne uniquement dédiée à la menuiserie bois pour les artisans. « On espère que cette future usine sera opérationnelle pour mi-2023. Nous y installerons une nouvelle ligne de fabrication menuiserie bois afin de répondre efficacement à une activité qui se développe fortement et pour laquelle nous comptons déjà 3 000 clients français », explique Hervé Coutelas. Ce projet qui représentera un investissement de plus d’un million d’euros se concrétisera par la création d’une quarantaine d’emplois.

Pascal Remy