Informations régionales économiques et juridiques
130e année

CADSIM 3D, prestataire de services pour toutes les industries

Industrie. Le bureau d’études industrielles est devenu propriétaire de nouveaux locaux pour accélérer son développement.

Elvis Kwassi, président de CADSIM 3 D devant les futurs locaux de son entreprise. Pascal Rémy

Prestataire de services pour l’industrie, le bureau d’études industrielles Cadsim 3D (Conception mécanique assistée par ordinateur et Simulation numérique), a déménagé pour devenir propriétaire de ses nouveaux locaux situés 1, rue Camille-Didier. « Nous allons ainsi disposer de près de 500 m2 de superficie avec possibilité d’extension. Cette implantation donne une meilleure visibilité à notre enseigne d’autant que nous seront désormais au coeur d’une zone industrielle bien fournie. Dans nos nouveaux locaux, nous disposons d’un atelier de mécanique de montage et de mise au point de machines spéciales et de bureaux pour mieux recevoir notre clientèle. Ce transfert apporte aussi plus de confort à notre personnel et va nous permettre de développer notre activité, acquérir des compétences, et mettre en place une structure plus solide tout en nous installant dans la pérennité », explique Elvis Kwassi, directeur de l’entreprise et ingénieur titulaire d’un doctorat en simulation numérique.

« C’est ensemble qu’on relèvera les futurs objectifs de Cadsim 3D et que je rendrai aux Ardennes ce qu’elles m’ont donné depuis seize ans. »

Cette PME spécialisée dans la réalisation et la fabrication de machines spéciales et dans le calcul numérique emploie dix ingénieurs en conception mécanique et en simulation numérique mais aussi des dessinateurs projeteurs, tous recrutés localement. Ce personnel 100% ardennais travaille pour des industriels locaux et nationaux comme Amphénol Air LB, Mécanyvois, Treves à Reims, Autoneum Vape Rail à Montréal, Wheelabrator, Faurecia, Ateliers Roche (Reims), etc. « Nous sommes généralistes. Ce qui nous amène à travailler pour l’aéronautique, l’automobile ou encore l’industrie de la forge. »

Une croissance de 60% de 2017 à 2020

Cadsim 3D rayonne ainsi sur le Grand Est, la région Rhône-Alpes, l’Ile-de-France et le Nord en réalisant chaque année une vingtaine de projets en conception et une trentaine en calcul numérique. « Depuis la reprise de la société Micado-DINCCS, nous avons passé le chiffre d’affaires de 220 000 à 1 million d’euros et enregistré une croissance de 60 % sur trois ans. » Natif de Lomé (Togo), âgé de 39 ans et arrivé dans les Ardennes en 2005 pour intégrer l’IFTS, Elvis Kwassi a eu l’opportunité de fonder sa propre entreprise en 2017, reprenant alors la structure DINCCS (ingénierie numérique) de l’association Micado. « Cela me trottait dans la tête de voler de mes propres ailes, j’ai donc sauté sur l’occasion. C’était une belle marque de confiance de la part des ex-propriétaires ».

Et celui qui, au gré de son parcours professionnel, a oeuvré tour à tour pour Vinci au Togo, Valéo à Abbeville, au sein du bureau d’études carolomacérien Techma BE, à Micado-DINCCS (2008 à 2012) puis au centre R & D de l’équipementier automobile Faurecia à Mouzon, a vite fait ses preuves dans l’entrepreneuriat. Membre exécutif durant plusieurs années de la Jeune Chambre Economique dont il a été le président dans les Ardennes en 2009 et 2011 avant de devenir responsable de la fédération Champagne- Ardenne en 2014 et vice-président de l’exécutif national en 2016, Elvis Kwassi se donne aujourd’hui à 100% pour son entreprise et ses collaborateurs. « C’est ensemble qu’on relèvera les futurs objectifs de Cadsim 3D et que je rendrai aux Ardennes ce qu’elles m’ont donné depuis seize ans. Je veux être un ambassadeur de ce département. Certains ont vécu leur rêve américain, moi, je me contente volontiers du rêve ardennais ».

Pascal Remy