Informations régionales économiques et juridiques
129e année

Cabinets Chinchilla / Antélis : association à valeur ajoutée

Droit. L’avocat rémois Jean-Pierre Chinchilla a enfin trouvé les associés qu’il cherchait depuis longtemps auprès du cabinet parisien Antélis. En prenant pied dans la Marne, Antélis apporte au cabinet Chinchilla la valeur ajoutée de ses équipes dans le domaine du droit des affaires, notamment.

De gauche à droite : Me José-Michel Garcia, Me Céline Rouanet, Me Jean-Pierre Chinchilla, nouveaux associés JR

Le monde de l’entreprise et des affaires compare souvent une association à un mariage : il faut trouver l’âme sœur, en quelque sorte. Me Jean-Pierre Chinchilla, avocat au barreau de Reims, aujourd’hui installé à Bezannes, cherchait celle-ci depuis une dizaine d’années déjà, dans la perspective avisée de pérenniser son cabinet. On passera ici sur les circonstances cocasses de la rencontre mais, comme le disait à juste titre Me Céline Rouanet, du cabinet parisien Antélis, « les choses devaient se faire », et elles se sont donc faites !

Si les « témoins » n’ont été conviés à célébrer l’événement qu’en ce début septembre, à deux pas des bureaux de Me Chinchilla, l’association entre les deux cabinets est effective depuis le depuis le 1er juin. Cette association aboutira, in fine, à la reprise du cabinet Chinchilla par Antélis, mais pour l’heure, Jean-Pierre Chinchilla poursuit ses activités aux côtés de ses nouveaux associés représentés par Me Cécile Rouanet et Me José-Michel Garcia.

Une vision professionnelle commune

Sis à Paris, mais avec des représentations à Marne-la-Vallée, Lyon et Madrid, Antélis s’implante à présent dans la Marne - il est vrai que Me Rouanet habite Villers-Allerand depuis 2013. Cabinet à taille humaine, Antélis est spécialisé en droit des sociétés et des affaires, droit social et droit fiscal, avec une dimension internationale dont les origines de Me Garcia donnent l’orientation, l’Espagne bien sûr - celui-ci étant par ailleurs président de la Chambre de commerce d’Espagne en France. Lors de l’officialisation de cette association, il fut beaucoup question de « confiance réciproque », de « vision professionnelle commune », de « valeurs identiques », de « proximité avec la clientèle ».

Me Garcia soulignait qu’Antélis entendait justement poursuivre dans la voie tracée par Jean-Pierre Chinchilla, tout en apportant la valeur ajoutée et l’expertise de ses collaborateurs. Antélis dispose d’une certaine expérience en termes d’association, pour avoir réalisée une opération similaire de croissance externe il y a quelques années, avec un cabinet de taille identique. Pour l’heure, Jean-Pierre Chinchilla accompagne cette transition au sein d’Antélis.

Jacques Rivière