Informations régionales économiques et juridiques
129e année

Bientôt une nouvelle implantation à Itancourt

Aménagement. Après l’installation d’Activ’Paille, et en attendant l’arrivée de la start-up Identibat, l’ancien site industriel de Maggi, près de Saint-Quentin, va accueillir dès janvier prochain, l’association Envie, spécialisée dans l’économie circulaire, le réemploi et l’insertion professionnelle.

Association Envie

Fortement impliqué dans la revitalisation du site Nestlé, le député de la deuxième circonscription de l’Aisne, Julien Dive, n’a pas boudé son plaisir, hier, en officialisant l’arrivée, l’année prochaine, de l’association Envie. Filiale du groupe Vitamine T - l’un des leaders français de l’insertion par l’activité économique - l’association nationale, très présente dans les Hauts-de-France, doit, en effet, investir 1.500 mètres-carrés d’ateliers et créer, pour cela, une trentaine d’emplois.

Spécialisée dans la réparation, le reconditionnement et la revente d’appareils électroménagers qu’elle collecte auprès d’enseignes-partenaires et d’organismes agréés, Envie va ainsi recruter des personnes, souvent, éloignées de l’emploi pour des postes de réparateurs principalement, mais aussi de livreurs et de magasiniers. La revente des articles de seconde main - rigoureusement remis en l’état et certifiés - s’effectue en boutique ou via le Click&Collect. Aujourd’hui, l’association a déjà mis en place quatre ateliers de réparation, à Lommes, à Raismes, à Tourcoing (Nord) et à Amiens (Somme). Outre celle d’Itancourt, trois nouvelles structures devraient bientôt ouvrir leurs portes.

Stéphane Bourdier