Informations régionales économiques et juridiques
130e année

AGC IVB repousse les limites

Bâtiment. Le spécialiste aubois des verres de façade investit 4 millions d’euros pour produire des éléments de grandes dimensions.

L’usine de Méry-sur-Seine va faire l’objet d’importants investissements d’ici à 2023. FAUSTINE DURIEUX

Impossible de passer à côté de ses productions qui façonnent le paysage architectural. L’entreprise auboise AGC IVB figure aujourd’hui parmi les grands spécialistes des verres complexes de façade. Dernier exemple en date, la Grande Poste du Louvre à Paris qui vient d’être inaugurée après des années de travaux dont des façades sont équipées de verres courbes élaborés à Méry-sur-Seine. Autre réalisation spectaculaire de la PME auboise, la livraison de 19 000 vitrages, tous différents, pour l’immeuble du journal Le Monde, toujours à Paris.

Initialement, IVB était un fabricant de doubles vitrages pour fenêtres. « Nous avons abandonné cette production standard à faible valeur ajoutée il y a déjà 10 ans pour des raisons concurrentielles », rappelle Frédéric Top, directeur du site de Méry-sur-Seine. « Nous avons fait alors le choix de la complexité, de l’excellence et de la proximité en misant sur le marché du verre de façade et les grands programmes de construction ou de rénovation parisiens qui étaient une opportunité pour notre site français », poursuit-il.

Une stratégie gagnante pour cette filiale du groupe AGC, leader mondial du verre plat. Désormais, ce sont, tous types de produits confondus, plus de 180 000 m2 de verre de façade par an qui sont produits par l’unité auboise qui connaît une forte progression de son activité depuis quelques années. Il est vrai que le verre de façade est incontournable dans la construction de bâtiments commerciaux et tertiaires d’autant que, grâce aux évolutions techniques, il remplit plusieurs rôles tant en matière de sécurité que d’isolations thermique et phonique ou encore de filtrage des UV. L’entreprise propose désormais plus de 300 solutions différentes en jouant sur la nature et le traitement des différentes couches de verre (trempé, feuilleté, …) et les gaz injectés entre ces dernières.

Le soutien de Business Sud Champagne

« Notre site de Troyes-Méry, qui se déploie sur 20 000 m2 avec 120 collaborateurs, dispose d’une organisation mécanisée en ligne intégrant conception, découpe, four de trempe, test qualité, table de sérigraphie, table d’assemblage, mise sous gaz, ce qui permet de répondre à la demande actuelle en qualité et en volume », précise Robert Six, directeur technique du site. Pour aller plus loin, plus de 4 millions d’euros seront investis sur le site aubois d’ici à 2023. Objectif, faire de l’unité auboise d’AGC IVB le premier site français à livrer des verres techniques et sérigraphiés de façade à des dimensions maxi, à savoir de 6m x 3,21m, qui est la taille standard maximale.

« Plusieurs paramètres ont conduit le groupe à suivre nos préconisations d’investissements : la performance industrielle et économique du site, des collaborateurs impliqués et compétents, notre proximité avec le grand marché parisien – nous sommes à moins de 1h 30 du coeur de Paris par l’A5 – ; les conseils et le suivi de l’agence de développement économique Business Sud Champagne et la mobilisation de fonds publics État et Région en cette période de Plan de relance. Il nous reste à intégrer progressivement l’ensemble de ce matériel pour devenir le seul fournisseur de verre XXL « Made in France », conclut Frédéric Top, avec optimisme.

Laurent Locurcio