Informations régionales économiques et juridiques
130e année

À Beautor, Rotoplast voit plus grand

Industrie. Le spécialiste du rotomoulage des pièces plastiques va investir deux millions d’euros pour implanter une seconde unité de production dans l’Aisne. Soutenu par le plan de relance, l’industriel belge prévoit de recruter une dizaine de collaborateurs.

La direction avait fait part de son intention de moderniser son appareil productif, dès le printemps, et souhaitait bénéficier d’un « coup de pouce » des pouvoirs publics. Le leader du rotomoulage des thermoplastiques, une technologie industrielle qui transforme les matières plastiques sous l’effet de la rotation et de la chaleur, va faire l’acquisition de quatre nouveaux robots et ainsi doubler sa production.

Un investissement de 2 millions d’euros

Initialement prévue sur le site Rotoplast de Condren, au sud-ouest de Tergnier, cette extension verra finalement le jour dans l’unité de production de Beautor, située à quelques kilomètres seulement. Après réorganisation, le site condrinois assurera, quant à lui, l’ensemble de la logistique de l’entreprise. Ce changement d’affectation a été décidé après une étude réalisée en interne qui laissait apparaître un surcoût dans le projet de départ.

Le montant de l’investissement s’élève à deux millions d’euros. Dans le cadre du fonds de revitalisation de l’industrie abondé par le plan de relance gouvernemental, Rotoplast, qui compte une cinquantaine de salariés, va recevoir un soutien financier de plus de 310.000 euros. Afin d’accompagner sa croissance, une campagne de recrutement va être lancée et créer une dizaine d’emplois.

Stéphane Bourdier