Informations régionales économiques et juridiques
130e année

Vers une nouvelle année record pour le commerce international du Grand Est

Commerce. Le Grand Est risque bien d’afficher une nouvelle année record pour le solde de ses échanges commerciaux. Le résultat des trois premiers trimestres 2021 dépasse déjà celui de l’année 2020.

Le Grand Est demeure la région disposant du plus fort excédent commercial (6,4 Md€).

Au cours des trois premiers trimestres 2021, le Grand Est a totalisé 48 milliards d’euros d’exportations et 43,3 milliards d’importations, soit un excédent positif du solde des échanges de 4 675 M€ supérieur à celui de l’année 2020 (3 305 M€), excédent qui laisse augurer un excellent score pour le millésime 2021, certainement supérieur à celui de 2019 (5 139 M€) et pourquoi pas proche du record de 2018 (6 133 M€). Une perspective envisageable si l’on considère le résultat des douze derniers mois, du 4e trimestre 2020 au 3e trimestre 2021, qui s’élève à 6 437 M€, donc au-dessus de l’année record.

Pour ces trois premiers trimestres, les exportations sont portées, à plus de 50%, par sept secteurs d’activité : la construction automobile (6,1 Md€ et 9,6%), les produits pharmaceutiques (5,7 Md€ et 9%), la construction de machines et équipements à usage général (5,4 Md€ et 8,4%), les boissons, dont principalement le Champagne, (4,5 Md€ et 7,1%), les produits chimique et produits azotés (3,9 Md€ et 6,1%), les équipements pour l’automobile (3,5 Md€ et 5,4%) et les matériels électriques (3 Md€ et 4,7%).

Le Grand Est toujours première balance commerce

Sur les douze derniers mois, les exportations concernent l’Allemagne (25,2%), l’Italie (8,6%), la Belgique (6,8%) et les USA (6,6%). Le solde positif des échanges, sur cette même période, est alimenté principalement par les échanges avec l’Union Européenne (67%). Le Grand Est demeure la région disposant du plus fort excédent commercial (6,4 Md€), devant l’Occitanie (5,8 Md€), la Bourgogne-Franche-Comté (2,3 Md€) et la Nouvelle-Aquitaine (0,5 Md€). Hors ces quatre régions, les autres ont un solde négatif, allant de 52 Md€ pour l’Ile-de-France à 0,3 Md€ pour la Corse.

Le département de l’Aube, pas forcément exportateur jusqu’ici, réalise un excellent 3e trimestre 2021, avec un excédent de 105 M€, à comparer aux 78 M€ de l’année 2020. La Marne enregistre sur ce 3e trimestre un excédent de 742 M€ et un total sur les trois premiers trimestres de 1 933 M€, largement supérieur au score de l’année 2020 (1 717 M€). Le département des Ardennes affiche un excédent de 129 M€ sur ce trimestre et un total sur les trois trimestres de 418 M€, à comparer aux 524 M€ de l’année 2020. Enfin, gros bémol pour la Haute-Marne, avec un solde nul sur ce 3e trimestre 2021 pour un total provisoire de 32 M€ à comparer au 89 M€ de l’année 2020.

Gérard Delenclos