Informations régionales économiques et juridiques
130e année

Une assemblée générale placée sous le signe de l’actualité

Collectivités. Lors de sa deuxième assemblée générale de l’année 2022, la Chambre de Commerce et d’Industrie des Ardennes a traité du budget et des réformes visant à améliorer la rentabilité de l’établissement.

Aubin Jeanteur, président de la CCI08 a présidé l’Assemblée Générale. DR

Aubin Jeanteur, le président de la CCI des Ardennes, a rappelé au cours de cette deuxième Assemblée générale, l’impact sur les activités économiques de la guerre en Ukraine et notamment les tensions sur les marchés du gaz et du pétrole, les nouvelles hausses des prix de l’énergie ainsi que les difficultés d’approvisionnement en matières premières agricoles. D’ailleurs, le gouvernement veut s’appuyer sur le réseau consulaire pour répondre ainsi aux interrogations des entreprises en les renseignant sur les mesures mises en œuvre et en les aidant à exprimer leurs besoins concernant les démarches administratives. « Un travail en confiance et en synergie primordial », qui fait des CCI l’interlocuteur de premier niveau des entreprises. En complément des mesures déjà prises pour faire face à la hausse des prix du gaz et de l’électricité plus la mise en place de la « remise carburant » de 15 centimes jusqu’au 31 juillet, l’Etat a élaboré un plan de résilience économique et sociale afin de protéger les ménages et les entreprises.

RÉSULTAT NET ÉQUILIBRÉ

Suite à l’élaboration du budget rectificatif bis et du budget primitif 2022 et après examen du directeur régional des Finances Publiques, le résultat net de la CCI territoriale s’établissait à 310 000 € alors que le précédent budget rectificatif 2021 prévoyait un déficit de 495 000 €. Un écart qui s’explique par le transfert du service « formation » à l’UIMM. Ainsi, la capacité d’autofinancement redevient positive (228 000 €) et le fonds de roulement net de la CCI s’établit à 2,45 millions d’euros, ce qui correspond à plus d’une année de charges décaissables et couvre donc le minimum de trois mois de charges habituellement recommandé. Des éléments qui ont poussé la tutelle à approuver le budget rectificatif 2021 tout en incitant la CCI ardennaise à « poursuivre les réformes visant à améliorer la rentabilité de l’établissement ».

FOCUS SUR LES DIAGNOSTICS NUMERIQUES ET ÉCOLOGIQUES

Dans le cadre du plan Grand Est transformation digitale, la CCI ardennaise entend aider les entreprises locales de moins de 20 salariés de moins de 2 millions d’euros de chiffre d’affaires à utiliser des outils numériques dans le domaine de la communication, du marketing, de la gestion, de la relation clients, des ressources humaines et de la sécurité. Au terme d’un diagnostic « maturité » gratuit, rapide et réalisé par un conseiller consulaire, un bilan synthèse est mis en avant avec les points forts et faibles. Et des préconisations sont faites en prenant compte des besoins et des ressources humaines et financières des entreprises concernées. En fonction du diagnostic, un accompagnement personnalisé est proposé aux entreprises éligibles qui pourront se voir délivrer un chèque de transition digitale pouvant s’élever à 6 000 euros si en plus de l’accompagnement , elles décident d’investir dans l’acquisition de solutions digitales (logiciels, pro logiciels, site web, application mobile...).

BILAN DE LA NUIT DE L’ORIENTATION

Près de 2 000 visiteurs et 71 exposants ont pris part à la dixième édition de cette manifestation organisée le 2 mars au Parc des Expositions de Charleville-Mézières pour permettre aux collégiens, lycéens et futurs étudiants d’organiser aux mieux leur futur parcours.

Pascal Remy