Informations régionales économiques et juridiques
130e année

Transports : La région Hauts-de-France suspend ses paiements à la SNCF

Transports. La collectivité territoriale reproche, une nouvelle fois, à l’opérateur ferroviaire une forte dégradation du service de ses Trains express régionaux (TER) dont elle est l’autorité organisatrice. Une réunion entre les deux partenaires est prévue aujourd’hui afin de trouver une solution.

Le torchon brûle entre le conseil régional des Hauts-de-France et la SNCF. En cause : les nombreux dysfonctionnements dont sont victimes les usagers des TER sur le territoire et notamment dans l’Aisne. Retards récurrents, suppressions de trains en raison d’indisponibilités de matériel ou de personnel, les motifs de discorde se multiplient depuis plusieurs mois, malgré un plan de redressement d’urgence adopté par l’opérateur historique qui visait à améliorer la qualité du service.

« Aujourd’hui force est de constater que l’ensemble des dysfonctionnements subsistent. Malgré les actions annoncées par la SNCF, la situation n’a pas été redressée. C’est pourquoi la région Hauts-de-France prend la décision de suspendre les paiements dus à l’exploitant SNCF, avec effet immédiat, dans l’attente d’un redressement de la qualité de service », écrivaient conjointement Xavier Bertrand, le président du conseil régional et Franck Dhersin, le vice-président chargé des transports, mercredi dernier. Une réunion est organisée aujourd’hui à Lille (Nord) entre les deux parties prenantes. « La région Hauts-de-France sera attentive à ce que les moyens déployés par la SNCF correspondent bien aux exigences des usagers du TER. »

Stéphane Bourdier