Informations régionales économiques et juridiques
129e année

Soissons obtient le label national « Cités éducatives »

Éducation. À la suite du nouvel appel à projet du ministère chargé de la Ville, 46 villes ont été retenues pour bénéficier de ce dispositif. La sous-préfecture de l’Aisne va ainsi recevoir une aide annuelle de 260.000 euros, pendant trois ans, pour soutenir des actions en faveur de l’éducation et de la citoyenneté.

Expérimenté en 2017 à Grigny (Essonne), le projet des « Cités éducatives » concerne aujourd’hui 126 collectivités territoriales. L’objectif est d’intensifier « les prises en charges éducatives des enfants et des jeunes, de la naissance à l’insertion professionnelle, avant, pendant, autour et après le cadre scolaire », en fédérant tous les acteurs de l’action scolaire et périscolaire des territoires précarisés. Depuis la dernière rentrée, la ville de Soissons fait partie de ce réseau qui concerne, à présent, 700.000 jeunes âgés de moins de 25 ans.

Concrètement, le programme gouvernemental « Cités éducatives, label d’excellence » apporte une aide financière substantielle destinée à la conduite de projets en matière d’éducation, de parentalité et de citoyenneté. Lors des trois prochaines années, la municipalité va ainsi percevoir près de 780.000 euros pour appliquer un plan d’actions décliné à travers six axes prioritaires : la lutte contre l’illettrisme et l’illectronisme, le renforcement de la citoyenneté à travers les pratiques sportive, culturelle, artistique ainsi que par la participation active à la vie de la cité, le développement d’un ambitieux programme de médiation sociale, la lutte contre les déterminismes sociaux et de genre à l’œuvre dans les quartiers, le développement de l’ambition scolaire et professionnelle des jeunes, l’implication des parents et l’exercice d’une parentalité effective.

Stéphane Bourdier