Informations régionales économiques et juridiques
130e année

Soissons met en place sa mutuelle communale

Santé. À l’instar de la ville de Laon et conformément à ses engagements pris dans le cadre de son Contrat local de santé, la sous-préfecture de l’Aisne s’est associée à la mutuelle française indépendante Just pour formuler une offre à ses habitants les plus fragilisés.

Soissons met en place sa mutuelle communale
(Crédit : Pixabay)

Une réunion publique d’information doit se tenir le 15 septembre à la salle Simone-Veil afin de présenter ce nouveau dispositif aux habitants de Soissons. Promesse de campagne du maire Alain Crémont, la mutuelle communale a donc été créée, en partenariat avec Just, pour permettre aux administrés de payer moins cher leur complémentaire santé. À partir du 27 septembre, les personnes intéressées vont pouvoir souscrire à cette offre tous les mardis en se rendant à la permanence qui se tiendra, alternativement, au centre communal d’action sociale (CCAS) du quartier de Presles ou au centre social de Saint-Crépin.

« Aujourd’hui, nous constatons que de plus en plus de Soissonnais renoncent à se soigner pour des raisons financières. Les tarifs des contrats individuels de complémentaire santé sont élevés et du fait de l’absence d’un employeur, des populations hors de la vie active se retrouvent exclues du dispositif de complémentaire collective obligatoire. Cette situation est inacceptable. Cette mutuelle permettra ainsi aux Soissonnais les plus en difficultés de pouvoir se soigner correctement », explique Carole Deville Cristante, adjointe au maire en charge des affaires sociales et de la santé. Cette mutuelle communale s’adresse plus particulièrement aux chômeurs de longue durée, aux personnes âgées et aux jeunes en difficulté d’insertion.

Stéphane Bourdier