Informations régionales économiques et juridiques
130e année

Open Data : La ville de Soissons fait figure d’exception

Numérique. Prévue par la loi du 8 octobre 2016 dite pour une « République numérique », l’obligation de publier les données d’un territoire concerne, depuis l’an dernier, les collectivités territoriales de plus de 3.500 habitants. La ville de Soissons fait partie des 8,4 % des communes à être en conformité avec la législation.

La cité du Vase compte 82 bornes de recharge pour véhicules électriques, 10 bornes de wifi publiques et 15 pharmacies. Depuis 2018, la municipalité a versé très exactement 2.600.712 euros aux structures associatives. La Fille de Brooklyn de Guillaume Musso a été le deuxième livre le plus emprunté dans le réseau des bibliothèques municipales en 2018.

Promouvoir l’attractivité du territoire

Depuis juin 2019, ces données et une multitude d’autres sont disponibles sur la plateforme « Open Data » de la ville de Soissons qui compile les informations des services municipaux ainsi que celles de différentes sources comme l’Insee ou le ministère de l’Intérieur. Cet outil peut s’avérer être un précieux atout pour promouvoir l’attractivité du territoire auprès des investisseurs et pour informer les habitants sur la vie publique.

« En mettant en œuvre sa propre plateforme Open Data, la Ville de Soissons répond à l’obligation réglementaire pour les collectivités de plus de 3.500 habitants de rendre accessibles leurs données, même si à ce jour seulement 8,4 % des communes entre 3.500 et 100.000 habitants répondent à cette obligation, selon le dernier rapport de l’Association Opendata France », souligne la mairie.

Stéphane Bourdier