Informations régionales économiques et juridiques
129e année

Le Soissonnais donne un coup d’arrêt à deux projets éoliens

Environnement. Les élus de la ville de Soissons et ceux de la communauté d’agglomération du Grand Soissons se sont prononcés contre la création d’un parc éolien à Selens-Vézaponin et contre l’extension de celui de Crouy-Cuffies.

Les éoliennes ne seraient-elles plus en odeur de sainteté chez les responsables politiques du Soissonnais ? Le conseil municipal de Soissons et le conseil communautaire de GrandSoissons Agglomération se sont positionnés contre deux nouveaux projets éoliens sur leur territoire, à la grande satisfaction de collectifs locaux comme A3PES (Association pour la promotion et la préservation des paysages du Soissonnais.

Au nord de la ville au Vase, la société Parc éolien Selens-Vézaponin souhaitait installer six éoliennes d’une puissance totale de 22 méga-watts tandis que la société Innovent projetait de doubler par deux la capacité de celui de Crouy-Cuffies, en implantant quatre nouvelles turbines. Les deux collectivités territoriales ont émis un avis défavorable dans chacun des dossiers, avis qui seront portés aux dossiers d’enquête publique, dans leur volet environnemental.

Cette position commune confirme la volonté des élus d’instaurer un périmètre de 20 kilomètres autour de la ville de Soissons afin de préserver des zones d’activités économiques pour des projets structurants, tout en limitant l’impact de ces parcs éoliens sur la biodiversité et le patrimoine local.

Stéphane Bourdier