Informations régionales économiques et juridiques
129e année

Le lavoir de Trosly-Loire retenu par la Fondation du patrimoine

Patrimoine. Lundi 30 août, la « Mission Bern » a dévoilé les 100 nouveaux sites retenus pour participer au Loto du patrimoine qui permet de financer la restauration de monuments en péril. Dans l’Aisne, c’est le lavoir du village de Trosly-Loire qui va bénéficier de cette opération.

Le lavoir de Trosly-Loire retenu par la Fondation du patrimoine.

Pour la quatrième année consécutive, la mission patrimoine incarnée par Stéphane Bern a révélé la liste des monuments sélectionnés pour participer à cette opération originale de mécénat participatif. En pratique : une partie des sommes versées par les joueurs lors de l’achat d’un ticket à gratter ou de loto abonde les caisses de la Fondation du patrimoine.

Le lavoir de Trosly-Loire, près de Soissons, a été retenu cette année. L’édifice datant du XVIIIe siècle - l’un des plus anciens de la commune - a subi d’importantes dégradations au fil du temps. Certains murs se sont écroulés et d’autres sont recouverts de graffitis. « Sur l’aspect des fonctionnalités hydrauliques, des travaux de restauration sont à prévoir mais l’alimentation en eau est présente. Ces travaux seraient à effectuer en concertation avec la mairie, qui prévoit l’aménagement d’un étang situé à proximité du lavoir, permettant ainsi un ensemble cohérent », précise la Fondation du patrimoine.

Une fois réhabilité, le lavoir devrait accueillir différentes activités artisanales dans les domaines de l’apiculture, du brassage, de la converserie ou de la poterie, ainsi que des ateliers découverte. « Des aménagements extérieurs sont également prévus afin de permettre aux visiteurs d’y faire une pause. »

Stéphane Bourdier