Informations régionales économiques et juridiques
130e année

Le budget départemental ardennais voté à hauteur de 377,6 millions d’euros

Budget. Malgré une situation tendue et une hausse des dépenses sociales, les élus ardennais qui doivent toujours poursuivre le désendettement, consacreront 35 millions d’euros à des investissements.

Cinq millions d’euros seront consacrés au prolongement de la voie verte vers le sud des Ardennes. DR

Rassemblés dans la salle de congrès des Vieilles-Forges, les conseillers départementaux ardennais ont voté un budget primitif 2022 qui s’élève à 377,6 millions d’euros (hors gestion active de la dette). Conforme aux récentes orientations budgétaire marquées « par la prudence et la rigueur mais aussi réalistes et ambitieuses », selon le président Noël Bourgeois, ce BP a dû être bâti en tenant compte d’une nouvelle hausse des dépenses sociales qui s’élèvent à 240,5 millions d’euros, d’une baisse des dotations de l’Etat de 1,5 million d’euros et de la nécessité de réduire l’encours d’une dette qui se situe encore à 168 millions d’euros (contre 215 millions en 2018). À noter que l’épargne du Département reste négative de 8,4 millions d’euros en 2022.

« Même si, pour la première fois, le nombre de bénéficiaires du RSA a baissé, les dépenses pour les grandes allocations individuelles de solidarité (RSA, PCH, APA) sont toujours de plus en plus importantes (207 millions d’euros) et ont augmenté de 10 millions d‘euros. Alors que les compensations d’Etat, elles, sont de plus en plus réduites au point d’être inférieures à 60 % », s’est au passage élevé Noël Bourgeois en évoquant un reste à charge de 46 millions d’euros. Dans ce contexte difficile, marqué par ailleurs par d’autres incertitudes et alors que le conseil a dû aussi composer avec des finances grevées par la crise sanitaire (8 millions d’euros) et une facture énergétique en hausse pour les différents bâtiments dont il est propriétaire, l’exécutif a toutefois maintenu son niveau d’investissement à 35 millions d’euros.

Une grosse enveloppe pour les routes

Plus de la moitié de cette enveloppe ira aux infrastructures et aménagements routiers (17,5 millions d’euros) avec notamment de grands travaux prévus sur la rocade de Charleville-Mézières. 8,3 millions seront consacrés à la réfection et à la rénovation énergétique de bâtiments. Ce budget primitif 2022 prévoit aussi l’extension de la Maison Départementale des Sports de Bazeilles qui sera dotée de nouveaux espaces dédiés au handisport et au sport santé, la poursuite du plan collèges avec la construction de deux nouveaux établissements à Bogny-Monthermé et Charleville-Mézières et l’achèvement au printemps, des premiers tronçons de la voie verte sud Ardennes (5 millions d’euros) ouvrant la voie à une mise en service complète de l’itinéraire en 2023.

Par ailleurs, et en soutien aux différents acteurs touristiques, le conseil départemental va réhabiliter la base de plein air de Bairon et reconduira pour la troisième fois l’opération « Evadez-vous dans les Ardennes » en injectant 500 000 euros dans une action qui a fait l’objet de 5 000 demandes de remboursement en 2021. Le conseil entend aussi profiter du passage du Tour de France cet été dans le département pour entreprendre une promotion du département. Enfin, outre l’aide à la première licence sportive (20 000 euros), il est aussi envisagé d’engager un appel à projets à la rentrée 2022 auprès des collégiens pour les associer à des actions culturelles, environnementales et sportives.

Pascal Remy