Informations régionales économiques et juridiques
129e année

Lancement du dispositif Transmissions collectives

Dispositif. L’État vient en aide aux entreprises en difficulté, en remboursant une partie des charges salariales et en permettant aux salariés dont l’emploi est fragilisé, d’acquérir une compétence professionnelle recherchée sur le territoire.

Les participants présents à cette journée de lancement.

À l’initiative de la Direction départementale de l’emploi du travail et des solidarités et de son directeur-adjoint, Noël Quipourt, 22 représentants de structures économiques et sociales du territoire se sont réunis à la Maison des entrepreneurs ardennais à Charleville-Mézières afin de se mobiliser autour du nouveau dispositif « Transitions Collectives ».

Co-construits avec les partenaires sociaux, ce programme inscrit dans le cadre du plan France Relance permet aux employeurs d’anticiper les mutations économiques de leur secteur et aux salariés d’être accompagnés pour se reconvertir de manière préparée et assumée.

Il vise aussi à favoriser la mobilité professionnelle, en particulier intersectorielle, et les reconversions à l’échelle d’un territoire. Tout en sécurisant la rémunération des intéressés pendant cette durée, le projet permet aux salariés volontaires d’accéder à une formation certifiante ou à une validation des acquis vers le métier porteur de leur choix.

Éviter un recours au chômage

Cette journée servait à commencer à trouver une réponse collective et adaptée aux enjeux d’emplois en sensibilisant les acteurs économiques et sociaux sur ce sujet. Des ateliers collaboratifs ont ainsi été mis en œuvre pour permettre aux participants d’abord, de mieux se connaître, et ensuite déployer leurs compétences respectives afin de concevoir ensemble les solutions à mettre en œuvre au cours des prochains mois. Créé par le ministère du Travail, le dispositif Transitions collectives veut être utile aux salariés contraints de se reconvertir et voulant éviter de recourir au chômage.

L’AFPA, Alméa, le centre de formation d’apprentis du BTP, la CFE CGC, la CFTC, la CPME, la DGEFF, le conseil en évolution professionnelle, le campus des métiers et des Qualifications PMI ont pris part à la présentation de cette initiative gouvernementale. Tout comme les représentants du Conseil départemental, d’Ardenne Métropole, de la Communauté de communes Ardennes Rives de Meuse, Ardennes Développement, BPI group et l’Institut national du travail, de l’emploi et de la formation professionnelle ainsi que la mission « Formations communes au dialogue social ».

Les structures concernées se mettront alors en action pour faciliter les passerelles vers une nouvelle orientation professionnelle ou pour améliorer le degré de compétences des personnes intéressées tout en leur dénichant de nouveaux débouchés.

Pascal Remy