Informations régionales économiques et juridiques
130e année

La ville de Laon et la Caf intensifient leur partenariat

Collectivités. En signant, mardi dernier, une Convention territoriale globale (CTG), la ville-préfecture et la Caisse d’allocations familiales (Caf) de l’Aisne se sont engagées à renforcer la coordination des actions en faveur des habitants du territoire.

De gauche à droite : Anne Upravan, directrice de la CAF de l’Aisne, Marie-José Brissy, présidente de la CAF de l’Aisne et Eric Delhaye, Maire de Laon Stéphane Bourdier

Cohérence, optimisation et efficacité. Ce sont les objectifs poursuivis par la mairie de Laon et la Caisse d’allocations familiales (Caf) de l’Aisne en paraphant cette Convention territoriale globale (CTG). Malgré une politique de redynamisation économique et commerciale menée par la municipalité dirigée par Éric Delhaye, la ville au plus vaste secteur sauvegardé de France présente des indicateurs sociaux inquiétants.

Poursuivre la structuration des politiques familiales et sociales

Le taux de pauvreté des ménages (30%) est deux fois plus important que la moyenne nationale (14,6%) et le revenu disponible médian des habitants de Laon est 20% moins élevé que le reste de la population française. « Les allocataires Caf représentent près de 60% de la population. Parmi eux, en 2019, 41,5% ont un revenu constitué pour moitié de prestations sociales (25,2% au niveau national) et 23,8% ont un revenu constitué complètement par ces prestations (14,7% au niveau national », précisent les cosignataires.

En mobilisant l’ensemble des élus locaux, cette convention doit permettre de poursuivre la « structuration des politiques familiales et sociales » avec les différents acteurs en élaborant un projet social de territoire adapté aux enjeux spécifiques de la ville de Laon.

Stéphane Bourdier