Informations régionales économiques et juridiques
130e année

Facture énergétique : Saint-Quentin éteint la lumière

Energie. Face à la hausse des coûts de l’énergie, la capitale de Haute Picardie a choisi une solution radicale. Depuis le mardi 6 septembre, plusieurs bâtiments patrimoniaux ne sont plus éclairés la nuit. Le maire, Frédérique Macarez, va annoncer d’autres mesures dans les prochaines semaines.

Facture énergétique : Saint-Quentin éteint la lumière
(Crédit : Pixabay)

La basilique, le Palais de Fervaques, le musée des beaux-arts Antoine-Lécuyer, l’espace Saint-Jacques, la médiathèque, le monument de la résistance et les églises de la ville sont quelques-uns des monuments qui ne sont plus éclairés à la nuit tombée. La ville de Saint-Quentin a, en effet, pris la décision d’éteindre l’éclairage extérieur de ces bâtiments patrimoniaux dans un contexte d’envolée des prix de l’énergie. « Seules les marches du théâtre et les arcades de l’hôtel de ville, pour des questions de sécurité des personnes, resteront éclairées », précise néanmoins Frédérique Macarez, maire de la ville et présidente de la communauté d’agglomération du Saint-Quentinois.

« Les coûts actuels de l’énergie ne sont pas absorbables dans nos budgets sans une lourde augmentation d’impôts. » L’élue a, par ailleurs, averti que d’autres réductions de consommation d’énergie allaient intervenir dans les prochaines semaines et pourraient concerner l’éclairage des rues. « Ce n’est pas de gaieté de cœur que nous prenons des mesures de réduction. Dans la situation actuelle, nous devons être responsables, chacun pourra le comprendre. »

Stéphane Bourdier