Informations régionales économiques et juridiques
130e année

Deux ans de travaux pour rénover le pont de Vaux à Laon

Aménagement. Les travaux se dérouleront en deux phases : d’abord de mai à septembre 2022, puis, après une pause de séchage nécessaire, d’avril à octobre 2023. Durant cette période, la circulation sera en partie détournée et forcément difficile sur cet axe.

Pixabay

Le pont de Vaux est essentiel au trafic. Il supporte les deux voies de la D967 qui mènent au centre-ville par-dessus les voies ferrées. Chaque jour, environ 12 000 véhicules l’empruntent dans les deux sens. Il date de 1926 et, comme tous les ouvrages de ce type, il est sous surveillance constante depuis le drame de Gênes (Italie), il y a 4 ans.

Supportant une route départementale, il est logiquement à la charge du département, qui a donc décidé qu’il était temps de le rénover, pour un coût estimé à 4,3 millions d’euros, financé partiellement par l’Europe, la ville et la SNCF. « Les infiltrations d’eau entraînent des dégradations qui s’étendent », précise le responsable.

La première tranche de travaux visera à restaurer l’étanchéité. Après quoi, l’arrêt de 6 mois laissera le temps aux nouveaux enduits de se solidifier. Enfin, la deuxième tranche permettra de rénover les parties de béton endommagée. L’aménageur en profitera pour équiper le pont, d’un côté, d’une piste cyclable à deux sens et, de l’autre, d’un trottoir élargi pour les piétons.

Circulation compliquée

Durant le chantier, la circulation ne sera possible qu’en direction du centre-ville et pour les véhicules inférieurs à 7,5 tonnes PTC. Dans l’autre sens, elle sera détournée sur un itinéraire empruntant l’avenue Charles De Gaulle, le rue Pierre Bourdan et la rue Ampère. L’éventualité de devoir interdire par moment le passage des véhicules dans les deux sens n’est pas écartée, indique le conseil départemental, mais celui des piétons sera assuré dans tous les cas.

Florent Leclercq