Informations régionales économiques et juridiques
130e année

De nouvelles mesures pour protéger les débitants de tabac axonais

Sécurité. La fédération départementale des buralistes de l’Aisne, les représentants de l’État et la gendarmerie nationale ont signé, le 24 juin dernier, une convention de partenariat afin de renforcer la sécurité des établissements et d’accroître la lutte contre les « marchés parallèles » de tabac.

De nouvelles mesures pour protéger les débitants de tabac axonais
(Crédit : Pixabay)

Cette déclinaison, au niveau départemental, de la convention nationale du 28 janvier 2022 vise à poursuivre la sécurisation des 230 débits de tabac de l’Aisne en facilitant la collaboration avec les forces d’ordre. Elle prévoit, notamment, une meilleure information des buralistes ainsi qu’une amélioration des actions de formation en matière de sécurité. La lutte contre les « marchés parallèles » de tabac va, par ailleurs, s’intensifier en enclenchant une plus grande coopération entre les services de douane et les professionnels.

« Ces dispositifs viennent renforcer les autres actions déjà déployées par la Direction générale des douanes et droits indirects (DGDDI), telles que l’octroi de subventions pour la sécurisation des établissements ou la mise à disposition aux débitants d’un applicatif permettant de signaler à la douane toute information relative à un trafic de tabac », précise la préfecture de l’Aisne. « Grâce notamment à l’exploitation de ces renseignements, mais aussi aux contrôles quotidiens opérés sur le terrain, la direction régionale des douanes et des droits indirects d’Amiens a ainsi saisi depuis le début de l’année 2022, 12 tonnes de tabac. »

Stéphane Bourdier