Informations régionales économiques et juridiques
130e année

6000 mails frauduleux envoyés par l’Office Publique de l’Habitat de l’Aisne

Cyberattaque. Jeudi 16 décembre, l’Office public de l’habitat de l’Aisne, mieux connu sous l’acronyme OPAL, a souffert d’une cyberattaque affectant son système de messagerie : près de 6000 mails frauduleux auraient été envoyés sans raison.

Immédiatement le bailleur social s’est rapproché des experts de l’Agence Nationale de Sécurité des Systèmes d’Information (ANSSI) pour prendre toutes « les mesures nécessaires pour circonscrire la menace » lit-on dans une fenêtre pop-up en arrivant sur le site internet de l’Opal.

Ainsi, ils espèrent un retour à la normal ce jour, lundi 20 décembre, et présentent leurs excuses aux usagers « pour les éventuels désagréments causés par l’interruption temporaire des services et les difficultés de communication par courriel. » précisant que les « équipes restent cependant joignables au téléphone et dans les agences. »

Pas d’impact sur les systèmes informatiques

S’il semblerait qu’aucun dommage irréversible ne soit à déplorer, parce que l’attaque ne concernait ni l’implantation d’un virus, ni d’une demande de rançon, on ignore encore les raisons du recours par les pirates informatiques à ce malware. Généralement, ils sont utilisés à des fins de sabotage, voire pour des raisons politiques. Cependant, par précaution, l’OPAL précise encore en une de son site internet : « Soyez vigilants : n’ouvrez aucun mail et ne cliquez sur aucun lien jusqu’à ce que la situation soit rétablie. »

Lucie Brasseur