Informations régionales économiques et juridiques
129e année

Charleville-Mézières consacre 250 000 euros à un budget participatif

Budget. Conformément aux engagements pris lors de la dernière campagne électorale, la municipalité en place à Charleville-Mézières a affecté, cette année, une partie de son budget à un processus de démocratie participative.

Conseillère municipale, Virginie Aït-Madi, a été chargée de la mise en place de ce dispositif qui permet aux Carolomacériens de suggérer des projets dans des domaines comme l’urbanisme, l’éducation, le social, les loisirs, la culture, le sport, les espaces verts et la propreté. Le budget participatif est un processus de démocratie participative dans lequel des citoyens peuvent affecter une partie du budget de leur collectivité territoriale, généralement à des projets d’investissement.
La somme de 250 000 euros sera ainsi consacrée aux projets retenus dont l’objectif global est l’amélioration du cadre de vie des habitants. Lancé le 1er octobre 2020 par la Ville suite à un appel à projets, cette opération à laquelle l’ensemble des Carolos étaient conviés à participer (soit en faisant part de leurs priorités sur la plateforme collaborative de consultation spécialement dédiée à cet effet, soit lors de séances d’assemblées d’habitants des cinq secteurs de la ville) a fait émerger 113 avis. Une trentaine ont été remis dans le circuit « Allo Travaux » et bénéficieront du traitement habituel des demandes courantes et quotidiennes. Sur les 80 propositions restantes, certaines ont été éliminées car non réalisables, d’autres ne relevaient pas des compétences de la collectivité locale. Enfin, quelques unes avaient déjà été imaginées par la municipalité. « Au regard de la crise sanitaire, on peut estimer que les habitants se sont bien pris au jeu lors de cette première expérience en faisant preuve d’une belle mobilisation. Ce dispositif a permis de donner la parole à tous et de permettre aux gens de s’impliquer dans la vie de la cité et de leurs quartiers en discutant entre eux pour affiner les actions choisies. Les idées émises qui devaient servir l’intérêt général apporteront une plus-value au quartier ou à la ville », souligne Virginie Aït- Madi. Les propositions ont été formulées sur internet et soumises aux commentaires. Chaque idée a ensuite été étudiée par les services municipaux selon trois critères : faisabilité technique, cohérence avec la politique municipale et respect de l’enveloppe financière globale.

45 projets en lice lors du vote final

In fine, 45 projets ont été sélectionnés et pourront poursuivre le processus en étant en lice pour le vote final. Les habitants seront appelés à exprimer leurs préférences et à élire les trois projets qui leur tiennent le plus à cœur lors d’un scrutin sur place ou sur internet.* Le décompte total des points donnera lieu à un résultat qui sera rendu public le jour même.
Les projets gagnants concerneront obligatoirement tous les secteurs de la commune : 13 dossiers concernent Mézières/le Theux, 10 touchent toute la ville, 7 La Houillère/Etion, 5 Manchester/Saint-Julien, 5 Charleville-Mézières, Montcy-Saint-Pierre et 4 La Ronde Couture-Mohon. Parmi les propositions, on recense notamment la pose du plus grand banc des berges de Meuse, l’achat de pédalos et canoës, la réalisation d’un parcours de santé et d’un skate park sur la base nautique de la Warenne, l’émergence de plusieurs aires de jeux, de sentiers de randonnée, de cheminement piéton ou d’un jardin et d’un rucher partagé. Mais aussi l’installation d’une toile d’araignée géante au parc Collignon, la mise en place d’un dimanche des artistes à Mézières, la mise à disposition de gyropodes pour des balades en ville, la plantation d’arbres fruitiers dans la cité, l’aménagement de toilettes publiques, la pose de nichoirs, des jeux d’échecs sur les places, des ateliers de street art pour les adolescents, l’éco-pâturage et des permis de végétaliser.

Pascal Remy

* Le scrutin se prolongera jusqu’au 21 juin sur internet puis lors d’un vote dans les locaux de l’hôtel de ville programmé le 26 juin de 8 à 12 heures.