Informations régionales économiques et juridiques
130e année

Aymeric Magne entre sur le terrain économique aubois

Développement. Le président de l’Estac succède à Jean-Michel Soufflet à la tête de Business Sud Champagne, l’agence économique Aube et Haute-Marne.

Aymeric Magne veut désormais hisser l’Aube et la Haute-Marne parmi les territoires les plus dynamiques de France sur le plan économique aussi. Laurent Locurcio

Le nouveau président de Business Sud Champagne, Aymeric Magne, est aussi à l’aise sur le terrain économique que sur ceux de football de Ligue 1 qu’il arpente avec l’équipe troyenne de l’Estac. Ce n’est donc pas une surprise de ce « mercato d’hiver », de le voir prendre la suite d’un grand chef d’entreprise aubois. Président exécutif du club troyen, nommé par le nouveau propriétaire de l’Estac, le City Football Group, société internationale qui possède notamment Manchester City, Aymeric Magne possède une solide expérience du monde économique, de la finance et des investissements internationaux. Le profil idéal pour succéder à Jean-Michel Soufflet à la tête de Business Sud Champagne, l’agence de développement économique de l’Aube et de la Haute-Marne. Président de BSC depuis sa création en novembre 2018, Jean-Michel Soufflet passe la main après la cession du groupe familial agro-alimentaire nogentais à InVivo, à la fin de l’année dernière.

« Lorsque j’ai été sollicité par François Baroin et Jean Rottner, j’étais déjà dans la phase de préparation de la transmission du groupe pour en assurer sa pérennité, et je savais que ce serait compliqué, j’aurais aimé pouvoir y consacrer davantage de temps », souligne-t-il. Pourtant, le bilan de l’agence de développement économique portée par la Région Grand Est, Troyes Champagne Métropole, l’agglomération de Chaumont et les CCI de l’Aube et de Meuse-Haute Marne est plutôt satisfaisant.

En l’espace de trois années, les équipes de BSC dirigées par Valérie Schwarz auront traité près de 700 projets exogènes et endogènes. Au total, près de 150 d’entre eux ont abouti avec à la clé la création d’un millier d’emplois et 110 millions d’euros d’investissements. Des dossiers en cours pourraient aussi aboutir et venir ainsi renforcer encore le bilan. « Nous allons capitaliser sur ces acquis pour les transformer et partir à la chasse aux investisseurs car nos territoires ont des atouts à faire valoir », fait remarquer Aymeric Magne.

Le profil idéal

Diplômé entre autres en aménagement du territoire, il a aussi travaillé pour des fonds d’investissement comme Colony Capital et travaillé sur des projets internationaux portés par Lagardère ou encore Disney. Chassé par de grands cabinets anglo-saxons de recrutement, il a été choisi par le fonds d’investissement derrière City Football Group pour développer ses ambitions en France. « Il représente en France un fonds d’investissement qui pèse 900 milliards de dollars », glisse François Baroin.

« Le parcours d’Aymeric Magne est lié au développement d’un territoire et ses différentes expériences professionnelles lui donnent une vision globale sur le développement économique », poursuit le président de Troyes Champagne-Métropole. « Logiquement Aymeric Magne réunit ces critères pour accompagner le territoire », ajoute pour sa part le président de la région Grand Est, Jean Rottner. Même s’il n’est devenu aubois que depuis mai dernier, Aymeric Magne s’est très rapidement adapté au territoire au point d’en devenir aujourd’hui l’un de ses premiers ambassadeurs.

Laurent Locurcio