Informations régionales économiques et juridiques
129e année

Aisne : Le comité départemental de sortie de crise sur les rails

Relance. Mis en place par le Gouvernement, ce plan d’actions doit permettre, à l’échelon départemental, de détecter, d’accompagner et d’orienter les entreprises en difficulté à la suite de la crise sanitaire.

Ministère de l'Intérieur

En juin dernier, le ministre de l’Économie, des finances et de la relance, Bruno Lemaire, et le Garde des Sceaux, Éric Dupond-Moretti, soutenaient plusieurs mesures visant à accompagner la reprise d’activités des entreprises fragilisées par la crise sanitaire. Décliné dans les départements, ce plan d’actions est piloté par comité départemental de sortie de crise, présidé par le préfet et suppléé par le directeur départemental des finances publiques. Il est composé, notamment, des principaux acteurs de la sphère économique comme les services de l’État, la Banque de France, l’Urssaf, les organismes consulaires et les organisations patronales.

« Le plan s’attache à proposer un point d’accueil et d’orientation unique pour guider les entreprises dans l’identification des mesures les plus adaptées. Ainsi, un numéro unique dédié à l’accueil et à une première orientation des entreprises (0806.000.245) est disponible », explique la préfecture de l’Aisne. Cette première réunion du comité a aussi été l’occasion d’identifier deux dispositifs existants dans l’accompagnement des chefs d’entreprise en difficulté, l’Apesa (Aide psychologique aux entrepreneurs en souffrance aiguë) et le GPA (Groupement de prévention agréé)

Stéphane Bourdier