Informations régionales économiques et juridiques
130e année

Aisne : L’investissement du conseil départemental à la hausse

Investissements. Cette année, le conseil départemental de l’Aisne a établi son budget primitif à 686 millions d’euros. Sans surprise, 71 % des dépenses de fonctionnement vont être consacrées aux actions sociales, mais plus de 75 millions d’euros sont fléchés vers de nouveaux investissements.

Un projet offensif, cohérent et réaliste. Ce sont les adjectifs employé par Nicolas Fricoteaux, le président du conseil départemental de l’Aisne, pour qualifier le budget approuvé par les élus, il y a quelques jours. Malgré le fort niveau des droits de mutation à titre onéreux (DMTO) lié au dynamisme du marché immobilier, en baisse néanmoins de 9,9 % par rapport à l’exercice précédent, la collectivité territoriale doit toujours faire face à un taux d’endettement conséquent. « La dette serait de nouveau stabilisée en 2022 après le rebond de 2020 lié à la crise covid qui a nécessité un emprunt exceptionnel de 10,8 millions d’euros. Au regard de la moyenne nationale, l’encours de la dette par habitant reste lourd, ce qui contraint notre capacité à agir. »

En dépit de la situation budgétaire, le conseil départemental de l’Aisne est parvenu à dégager 75,2 millions d’euros d’investissements pour des projets nouveaux. Dans les grandes lignes, 40,2 millions d’euros vont être consacrés aux investissements propres - 18,7 millions d’euros pour la voirie départementale, 14,1 millions d’euros pour les collèges et 7,4 millions d’euros pour les bâtiments départementaux - et 35 millions d’euros pour les investissements portés par des tiers - 10 millions d’euros pour la voirie non départementale et 25 millions d’euros pour les équipements non départementaux.

Stéphane Bourdier