Informations régionales économiques et juridiques
130e année

Aisne : L’ARS met en garde contre les fortes chaleurs

Canicule. Le préfet de la région Hauts-de-France, Georges-François Leclerc, et le directeur de l’Agence régionale de santé (ARS), Benoît Vallet, appellent les habitants à redoubler de vigilance, dès dimanche, face à la hausse de température et contre les risques de noyade.

(Crédit : Pixabay)

Le week-end risque d’être particulièrement chaud dans les Hauts-de-France. Selon les prévisions de Météo France, des pics de température pourraient atteindre les 38 degrés à partir de dimanche. Les services de l’État, les collectivités territoriales, les professionnels de la santé, les établissements de santé et médico-sociaux et les responsables de structures d’hébergement ont été particulièrement sensibilisés aux conséquences de ces fortes chaleurs. « Une attention particulière sera portée aux personnes plus vulnérables, les personnes âgées, les femmes enceintes, les enfants, les personnes sans abri ou encore les travailleurs exposés à la chaleur », ajoute la préfecture de région.

Dans le même temps, les autorités demandent aux baigneurs d’être particulièrement vigilants face au risque de noyade. « Les activités nautiques ou de baignade dans les canaux et rivières sont interdites, sauf exception. Chaque année de nombreux accidents, souvent mortels, sont malheureusement à déplorer dans les canaux et rivières de France. » Et d’ajouter : « Le préfet rappelle que forcer les bornes à incendie pour se rafraîchir est dangereux et formellement interdit. La loi prévoit une peine de cinq ans de prison et une amende allant jusqu’à 75.000 euros. »

Stéphane Bourdier