Informations régionales économiques et juridiques
130e année

Agroalimentaire : Cité marine va s’implanter à Saint-Quentin

Agroalimentaire. Après le groupe de cosmétique français Clarins, le parc des Autoroutes va accueillir le nouveau site de production du leader en France dans le secteur des produits de la mer et des légumes élaborés. Soutenu par le plan France relance, cet investissement de 32 millions d’euros va créer 200 emplois d’ici à 2025.

Afin de soutenir sa forte croissance, notamment sur le marché des plats végétariens, la filiale du groupe japonais Nippon Suisan Kaisha a choisi la Haute-Picardie pour implanter son huitième site de production français. La construction de la première tranche du bâtiment va débuter l’année prochaine et l’usine devrait être opérationnelle début 2023. L’industriel envisage de recruter 200 collaborateurs dans les trois prochaines années.

Accueillir des projets industriels de grande ampleur

« Cette belle signature traduit la dynamique économique du territoire et sa capacité à accueillir des projets industriels de grande ampleur avec des infrastructures adaptées sur le Parc des autoroutes, un réseau de sous-traitants dense, des filières de formations ad hoc. Cette implantation est cohérente avec les points forts du territoire, son agriculture et son pôle d’excellence robonumérique que nous avons réussi collectivement à mettre en place », souligne Frédérique Macarez, le présidente de la communauté d’agglomération du Saint-Quentinois.

Cité Marine prévoit de conduire un plan d’investissements complémentaire de 15 millions d’euros au-delà de 2025 et de porter, à terme, l’effectif total de sa nouvelle usine axonaise à 350 salariés.

Stéphane Bourdier