Informations régionales économiques et juridiques
130e année

À Château-Thierry, Clésence réhabilite tous azimuts

Logement. Après avoir lancé, il y a un an, les travaux de rénovation du lieu de vie Blanchard, la filiale d’Action Logement vient de donner le coup d’envoi du programme de transformation du quartier des Vaucrises (Château-Thierry, Aisne) d’un coût de près de 12 millions d’euros.

Projet du programme de transformation du quartier des Vaucrises. Atelier Architectuer Garnier

Le parc immobilier de la « Cité poétique » poursuit sa régénération avec, à la manœuvre, l’entreprise sociale pour l’habitat (ESH), Clésence. Acteur majeur du secteur, présent dans 11 départements des Hauts-de-France et de l’Île-de-France, la deuxième filiale régionale d’Action Logement, basée à Saint-Quentin, conduit plusieurs programmes d’envergure dans la sous-préfecture de l’Aisne. En début d’année, déjà, elle inaugurait l’achèvement de plus de deux ans de travaux de réhabilitation de la résidence pour séniors Castel-Repos, sur les bords de Marne. Ainsi, les 40 logements pour personnes âgées autonomes ont été entièrement rénovés et les aménagements extérieurs repensés. Au lieu de vie Blanchard, malgré des retards sur le calendrier prévisionnel, le chantier est entré dans une nouvelle phase, mêlant déconstruction et rénovation.

Edifiés dans les années 1970, 22 bâtiments comprenant 387 logements doivent être entièrement modernisés à l’horizon 2024, avec l’objectif de réduire considérablement la facture énergétique. Le coût de cette opération chiffrée à 8,5 millions d’euros pré- voit, par ailleurs, une requalification de la place de l’Horloge et une végétalisation des espaces publics. « Cette rénovation majeure du parc locatif social est soutenue par la Ville et s’inscrit dans la même dynamique que celle qui se poursuit aux Vau- crises. Elle répond à l’ambition souhaitée pour le lieu de vie Blanchard de le rendre toujours plus agréable à vivre avec plus de services et d’équipements en faveur des habitants », s’est félicité Sébastien Eugène, le maire de Château-Thierry, lors de dernière la visite de chantier.

AUX VAUCRISES, 536 LOGEMENTS CONCERNÉS

Au nord-ouest de l’agglomération axonaise, le quartier des Vaucrises enclenche, lui aussi, sa métamorphose. Les deux premières phases de réhabilitation viennent de débuter et ce sont 108 logements qui vont être entièrement rénovés d’ici à l’an prochain. Clésence prévoit de poursuivre sa politique de rénovation et de réduction des charges jusqu’en 2025 pour l’ensemble du parc, soit 21 bâtiments comprenant 536 logements. Le coût de cette opération est estimé à 11,7 millions d’euros dont une partie bénéficie du soutien financier de l’Agence nationale pour la rénovation urbaine (Anru).

« L’ensemble de ces travaux vise l’efficacité énergétique et le confort de vie. Ils prendront en compte les usages, la qualité de vie, les enjeux de gestion et de sûreté », précise le bailleur social qui souhaite ainsi renforcer l’attractivité de son offre locative en redonnant une image qualitative à ses lieux de vie. Dans quelques semaines, doit débuter, par ailleurs, la réfection complète de la résidence Rivage, construite en 1977. Les 46 logements à destination des jeunes travailleurs et des seniors répondront alors « aux nouvelles prérogatives d’exploitation du gestionnaire Accueil et Promotion ».

Stéphane Bourdier