Informations régionales économiques et juridiques
129e année

La Nouvelle vallée : un Champenois à Soissons

Viticulture. La Maison Chopin, implantée depuis 1989 à Champlat-Boujacour (Marne), a souhaité diversifier ses activités en s’implantant dans le Village PME de la communauté d’agglomération du Grand Soissons. Avec la Nouvelle vallée, le producteur va, en effet, se lancer dans la commercialisation de vins pétillants aromatisés.

La Nouvelle vallée : un Champenois à Soissons

Une nouvelle cuverie et de nouveaux marchés. Didier Chopin, dirigeant de la maison de champagne éponyme, vient d’investir 600 mètres-carrés de l’ancien site réhabilité de BSL Industries, en y installant 21 cuves. Baptisé La Nouvelle vallée, le projet mené par le Champenois prévoit de produire l’équivalent de 20.000 bouteilles par an de vins de table et de vins pétillants d’apéritif (déclinés en blanc, rouge, rosé et aromatisés aux fruits). La production sera disponible également en Bib (Bag in box).

« Ce projet, c’est également la rencontre de plusieurs opportunités : l’émergence de volontés pour que le Soissonnais redevienne une région viticole, la qualité des terres, et des locaux répondant aux contraintes techniques et logistiques de l’entreprise », souligne la ville de Soissons. « On évoque aussi dans les arguments décisifs l’acquisition en cours d’une belle ferme du Soissonnais… »

Dès cet automne, des arbres fruitiers vont être plantés afin d’alimenter la production. La Maison Chopin pourrait augmenter la surface de ses installations afin d’y implanter une salle blanche dans l’objectif d’obtenir une certification internationale. « Si l’exportation est donc déjà dans la stratégie, la production elle prône les circuits courts tant pour les matières premières que la main d’oeuvre. En effet, le recrutement sera strictement local et devrait rapidement atteindre la cinquantaine. »

Stéphane Bourdier