Informations régionales économiques et juridiques
130e année

Toyota en mode 100% électrique

Automobile. Le premier constructeur mondial, pionnier des motorisations hybrides, annonce la mise sur le marché de 30 modèles exclusivement électriques d’ici 2030. Un virage majeur.

Toyota affiche ses ambitions en visant la production annuelle de 3,5 millions de voitures 100% électriques à la fin de la décennie. DR

La voiture électrifiée, Toyota connait parfaitement le sujet. Depuis plus de deux décennies, le numéro 1 mondial s’est fait une spécialité des motorisations hybrides. Au point d’en être devenu le leader incontestable. Mais Toyota est resté en retrait par rapport à ses concurrents en matière de voitures 100% électriques. Aujourd’hui, en Europe, il n’existe pas de Toyota 100% électrique au catalogue (à l’exception du minibus Pro-Ace Verso), alors qu’on y trouve un modèle fonctionnant à l’hydrogène, la fameuse Mirai de deuxième génération. Avec les moyens colossaux qui sont les siens, Toyota a décidé de mettre les bouchées double pour combler son retard et s’installer au premier plan des véhicules 100% électriques avec un objectif affiché par Toyota Motor Europe : « réduire de 100% les émissions carbone d’ici 2035 pour tous les nouveaux modèles vendus ».

« Laisser une belle planète aux futures générations »

Autrement dit, sauf révolution technologique d’ici là, la totalité des Toyota qui seront immatriculées à cette échéance seront électriques. Sauf si l’hydrogène réussissait à élargir sa diffusion, anecdotique actuellement. Par la voix de son président, Akio Toyoda, le constructeur a annoncé la mise sur le marché d’ici 2030 de 30 modèles électriques à batterie dans tous les segments, diffusion planétaire oblige. Actuellement, Toyota commercialise dans 170 pays à travers le monde plus de 100 modèles à motorisations thermique, hybride, hybride rechargeable ou à pile à combustible. Le patron japonais a placé cette stratégie sous le signe de l’humanisme universel ou peu s’en faut : « Atteindre la neutralité carbone suppose l’avènement d’un monde dans lequel tous les individus sur cette planète peuvent continuer à être heureux. Nous voulons contribuer à la réalisation de ce monde. Toyota en tant qu’entreprise internationale a toujours eu et continuera d’avoir ce désir et cette mission à coeur. »

Toyota a développé une nouvelle plate-forme spécifique pour ses voitures électriques de la famille bZ, comme « beyond Zero » (au-delà de zéro émissions) dont le premier membre a été dévoilé récemment, le SUV compact bZ4X au design affirmé. Ce modèle exclusivement électrique profite de l’expérience du constructeur en matière d’électrification : plus d’un quart de siècle de savoir-faire et 19 millions de batteries produites. De quoi permettre au SUV Toyota 100% électrique d’optimiser au mieux son efficacité énergétique globale avec un rendement de 125 Wh/km. Cela ne dira rien à la majorité d’entre nous. Mais cela correspond à la meilleure combinaison entre la capacité des batteries, les performances et la consommation d’électricité de façon à optimiser l’autonomie et limiter les déperditions lorsque la température extérieure est négative. Le SUV bZ4X devrait pouvoir dépasser les 450 km sans passer par la case recharge. Rien d’exceptionnel dans l’absolu mais cela le situera au niveau de ses concurrentes.

Une Lexus 100% électrique hautes performances

De nombreuses autres voitures de la famille « beyond Zéro » seront mises sur le marché dans les années à venir. Mais Toyota prévoit également de proposer des versions 100% électriques au sein de ses gammes « classiques » qui coexisteront pendant quelques années avec les motorisations thermiques et hybrides. Lexus, le label premium du groupe japonais ne restera pas à l’écart de cette révolution électrique. Actuellement, Lexus diffuse plus de 30 modèles classiques ou hybrides dans 90 pays. Les Lexus exclusivement électriques auront pour mission de préserver les standards qualitatifs de la marque tout en devenant la référence en matière de voiture électrique très haut de gamme.

Le grand patron du groupe a annoncé l’arrivée d’une inédite Lexus à haut potentiel sportif destinée à devenir « le symbole du futur de la marque » en mettant en avant deux chiffres : un potentiel d’accélération sous les deux secondes pour passer de 0 à 100 km/h et une autonomie supérieure à 700 km. « Laisser une belle planète aux futures générations » : c’est le souhait ultime exprimé par le président de Toyota. La tâche est immense, à la voiture électrique d’apporter sa pierre à l’édifice.

Dominique Marée