Informations régionales économiques et juridiques
129e année

Mitsubishi Eclipse Cross, la technologie au service du quotidien

Essai. Le constructeur japonais reste présent sur le marché européen et propose à un tarif compétitif un inédit SUV compact, hybride rechargeable à traction intégrale permanente.

Un vent de renouveau flotte chez Mitsubishi. Après avoir annoncé sa décision de déserter le marché européen il y a quelques mois, le constructeur japonais, membre de l’Alliance, a changé d’avis et fait marche arrière.

Le style du SUV japonais ne passe pas inaperçu : une certitude.
Le style du SUV japonais ne passe pas inaperçu : une certitude. DR

Mitsubishi reste en Europe et prévoit même d’intensifier sa présence. Une bonne nouvelle pour tous ceux qui apprécient cette marque atypique, proposant des modèles à fort contenu technologique, réputés pour leur fiabilité. Par ailleurs, Mitsubishi vient de confirmer sa décision de revenir au plus haut niveau du sport automobile. Championnat du monde des rallyes où Mitsubishi a brillé à la fin du siècle dernier ? Rallyes-raid, longtemps terrain de jeu préféré de la marque aux trois diamants avec 12 succès au Dakar en un quart de siècle ? On ne sait pas encore.
En attendant, Mitsubishi occupe le (tout) terrain avec un inédit SUV compact, l’Eclipse Cross dont le nom aurait pu correspondre aux funestes intentions désormais oubliées. L’Eclipse Cross assure la succession de l’Outlander PHEV, pionnier des hybrides rechargeables sur le marché français, qui a obtenu un joli succès commercial international au cours de sa carrière, longue de neuf ans.
La spécificité de l’Eclipse Cross tient à sa chaîne de traction qui confirme si besoin était que Mitsubishi est une « marque d’ingénieurs » maîtrisant au meilleur niveau la haute technologie. Pas pour le seul plaisir de réaliser des prouesses mais pour proposer aux utilisateurs des solutions adaptées aux conditions de circulation et à l’évolution des règles environnementales en matière d’émissions polluantes. Mitsubishi rappelle avec à- propos qu’il possède plus d’un demi-siècle d’expérience en matière d’électromobilité.
Sous le capot du SUV compact japonais, un 2,4 l quatre cylindres essence à la puissance modeste de 98 ch. Sur le train avant, un moteur électrique de 60 kW (82 ch) et sur le train arrière un second bloc électrique de 70 kW (95 ch) pour une puissance cumulée disponible de l’ordre de 200 ch. Ce trio fonctionne soit en mode tout électrique, soit en deux modes hybrides avec une particularité : jusqu’à 135 km/h, ce sont les blocs électriques qui transmettent la puissance aux roues avant et arrière alors que le moteur thermique entraîne le générateur chargeant la batterie. De quoi estimer stricto sensu qu’il s’agit d’un fonctionnement 100 % électrique.

Bien sous tous rapports

Cela permet à l’Éclipse Cross d’afficher des valeurs moyennes de consommation (2 l de sans-plomb en cycle d’homologation WLTP), d’émissions de CO2 (46 g/km) et d’autonomie électrique (jusqu’à 55 km en ville) performantes. Des chiffres à pondérer selon le type d’utilisation et le mode de conduite mais dignes d’intérêt dans tous les cas de figure.
Précision du constructeur qui peut s’avérer utile : batterie chargée et réservoir de carburant de 47 l plein : l’énergie emmagasinée par l’Eclipse Cross permet d’alimenter un foyer moyen pendant 10 jours. Pour faire le plein d’électricité, de multiples possibilités avec un temps de charge variant de 6 heures sur une prise classique de 10A à environ 25 minutes pour récupérer 80 % d’autonomie en mode rapide, une autre de ses particularités, disponible en série, rare sur une hybride rechargeable.
La transmission intégrale permanente est pilotée électroniquement en fonction de différents modes de conduite sélectionnés, correspondant à des types de terrains spécifiques : route, tout chemin, neige… Avec ses batteries implantées entre les roues permettant un seuil de gravité abaissé, ses liaisons routières pensées pour assurer un comportement efficace et ses aides à la conduite telles que le contrôle actif du lacet (Active Yaw Control), l’Eclipse Cross se prévaut d’aptitudes routières sans faille malgré un poids de 1,9 tonne.

Présentation classique mais design plaisant à l'œil et dotation de série généreuse.
Présentation classique mais design plaisant à l’œil et dotation de série généreuse. DR

La présentation intérieure apparaît sérieuse avec un design réussi à défaut d’être original et une liste d’équipements d’agrément et de sécurité sans impasse dès le plus abordable des quatre niveaux de finition prévus sur le marché français. Pour ce qui est du design, Mitsubishi a transposé à la série les traits majeurs des derniers concepts de la marque. En particulier le « Dynamic Shield », cette face avant expressive plutôt clivante où apparaît en toutes lettres le nom du modèle. À partir de 39 990 €.

Dominique Marée