Informations régionales économiques et juridiques
129e année

La Jazz Hybrid trouve le bon tempo

Marché. La petite Honda est un des modèles les plus « intelligents » de sa catégorie. Son succès commercial en France contribue à la relance de la marque sur le marché hexagonal.

La nouvelle Honda Hybrid, commercialisée depuis quelques mois, a rapidement trouvé son public avec 45 % des immatriculations du modèle réparties entre les deux versions disponibles, la berline et la Crosstar plus délurées. Mieux encore, les Jazz Hybrid sont achetées par une clientèle sensiblement plus jeune que les versions classiques : 55 ans en moyenne, voire 45 ans pour la Crosstar, contre 62 ans. Rajeunir sa clientèle, c’est le rêve absolu de tous les constructeurs mais la majeure partie d’entre eux butent sur cet écueil, lié pour partie au coût d’achat d’une voiture neuve.
Mieux encore, la Jazz est un modèle de conquête avec des acheteurs qui proviennent d’autres marques avec près des deux tiers venus d’horizon divers. La conquête, comme on dit dans le jargon automobile constitue un des autres « Graal » des marques. Pour la version berline classique, 37 % roulaient précédemment en Toyota, 18 % avaient une Peugeot, autant une Citroën et 14 % une Renault. La Crosstar ratisse encore plus large. Les transfuges viennent toujours en majorité de Toyota (35 %) mais aussi de Renault (20 %), de Peugeot (19 %) ou de Kia (16 %).
Honda peut aussi se prévaloir d’un fort taux de fidélité à la marque, réputée pour la fiabilité de ses modèles, dont le principal handicap reste la modestie du maillage de son réseau. 48 % des acheteurs de la nouvelle Jazz roulaient déjà en Jazz essence, 33 % dans une ancienne version hybride et 12 % avec une Civic. Un plébiscite pour une des voitures les plus intelligentes du marché qui malgré sa taille ultra compacte propose une habitabilité généreuse et de nombreuses solutions pratiques. Ceux qui l’essaient, l’adoptent et confirment leur choix.
De quoi donner un nouvel élan à Honda qui a vendu 5 802 voitures l’an passé en France. Grâce à la nouvelle Jazz Hybrid en particulier, le constructeur ambitionne d’atteindre les 8 000 immatriculations en fin d’année. En attendant mieux.

Dominique Marée