Informations régionales économiques et juridiques
129e année

Kia EV6 : dans la cour des grands

Essai. L’inédit crossover Kia, innove sur tous les plans : design, plateforme, motorisations 100 % électriques jusqu’à 584 ch, autonomie dépassant 500 km, recharge ultrarapide…

« Kia EV6 redéfinit les frontières de la mobilité électrique par son design inspirant, ses performances exaltantes et son habitacle innovant » : le résumé du constructeur coréen exprime l’essentiel en une poignée de mots débordant d’enthousiasme. Mais pas pour autant déconnectés de la réalité.
Ce crossover flirtant avec les 4,70 m, élaboré sur une inédite plateforme modulaire dédiée exclusivement aux modèles électriques, ouvre une nouvelle ère chez Kia, marquée également par un changement de logo à la fois épuré et graphique.

Un look de concept car pour une Kia 100% électrique proposant des prestations de très haut niveau.
Un look de concept car pour une Kia 100% électrique proposant des prestations de très haut niveau. DR

La Kia EV6 au look de concept car est la tête de pont d’une offensive électrique musclée avec une série de onze modèles, sept partageant leur plateforme E-GMP et quatre dérivés de voitures thermiques existants. Le tout d’ici à 2026. Il n’y a pas de temps à perdre car la marque coréenne s’est fixé l’objectif de réaliser 40 % de ses ventes à l’échelon planétaire avec des voitures électrifiées, hybrides, hybrides rechargeables ou 100 % électriques : un total de 1,6 million d’unités dont plus de la moitié en 100 % électrique. Des ambitions clairement affirmées et les moyens de les réaliser.
Premier maillon de cette évolution majeure, la Kia EV6, produite en Corée du sud et mise sur le marché en fin d’année. À ce propos, les réservations en ligne sont ouvertes avec un tarif de base fixé à 47 990 €. Plus ou moins celui d’une Tesla 3.
Esthétiquement, le crossover Kia repose sur ce que le constructeur appelle « l’alliance des contraires ». Une sorte de combinaison entre expressivité et sobriété sous la forme d’un SUV coupé cinq portes à la hauteur limitée à 1,55 m qui vise clairement à semer le trouble chez les références germaniques de la catégorie.

Une certitude, l’EV6 ne passera pas inaperçue.
à bord, comme avec la plupart des nouveautés 100 % électriques, il importe de ne pas chercher ses repères habituels.

C’est la règle du genre. Une grande dalle numérique incurvée, constituée de deux écrans de 12,3 pouces concentrant l’essentiel des informations de conduite et d’info-divertissement, le confirme si besoin était. L’affichage tête haute incluant la navigation est du voyage tout comme un système audio Meridian à 14 hauts-parleurs. Ou les incontournables aides à la conduite en tout genre dont celle qui suscitera l’intérêt des badauds permettant de stationner ou de quitter une place en commandant sa voiture à distance.
La sellerie cuir ? À oublier. Elle cède la place à des habillages « vegan » utilisant des matériaux plastiques recyclés. Le constructeur met en avant l’équivalent de 111 bouteilles d’eau en plastique intégré dans chaque voiture. Simple concession à l’air du temps ou préoccupation écologique : à chacun de se faire sa petite idée.

de 229 à 584 ch

Plus concrètement, grâce à un empattement de 2,90 m, la Kia EV6 promet une belle habitabilité à ses occupants, même si la ligne de toit fuyante lui donnant un faux air de « shooting brake » imposera une certaine souplesse pour accéder aux places arrière. Le coffre en profite également et affiche un généreux volume de 520 l (jusqu’à 1 300 l sièges arrière rabattus).

L'habitacle de la Kia EV6 s'affranchit des codes traditionnels.
L’habitacle de la Kia EV6 s’affranchit des codes traditionnels. DR

Deux ou quatre roues motrices, trois niveaux de puissance de 229, 325 ou 584 ch, autonomie maximum dépassant les 500 km, capacité de recharge ultrarapide jusqu’à 800 V permettant de récupérer 80 % de capacité en à peine plus de 18 minutes sur certaines versions, soit 100 km d’autonomie en quatre minutes et demie, six niveaux de récupération d’énergie, système « i-pedal » assurant un ralentissement jusqu’à l’arrêt sans même effleurer la pédale de frein : le résumé technologique de la Kia EV6 confirme que le constructeur s’est donné les moyens de se hisser au niveau des leaders du marché électrique et de les concurrencer sans le moindre complexe.
La version EV6 GT la plus puissante vise même les 100 % électriques les plus sportives du marché. Ses 585 ch autorisent des performances ébouriffantes : couple de 740 Nm, 0 à 100 km/h en 3,5 secondes, vitesse maxi de 260 km/h, différentiel électronique à glissement limité. Elle a été mise au point par l’homme qui a dompté les séries M de BMW pendant trois décennies… Elle sera proposée à partir de 66 690 €. Jamais encore une Kia n’avait atteint un tel tarif.

Dominique Marée